"Lucky Strike" : un thriller coréen brillant et punchy, à la limite de la parodie

Une valise pleine de billets, une course à l'échalote entre un prolo, une femme fatale et un gang... Il y a comme des frères Coen dans l'air, mais à la sauce coréenne : relevée.

La casting au grand complet de \"Lucky Strike\", film de Yong-hoon Kim.
La casting au grand complet de "Lucky Strike", film de Yong-hoon Kim. (Wild Bunch Distribution)

Le cinéma sud-coréen sait renouveler les genres, tout en se revendiquant des réalisateurs comme Jean-Pierre Melville, et dans le cas de Lucky Strike, des frères Coen. Premier film de Yong-hoon Kim, il reflète une belle maîtrise de la réalisation, une originalité de ton décomplexé et un humour réjouissant.

Valise miraculeuse

Employé dans un sauna, Joon man galère au quotidien avec sa compagne et sa mère handicapée. Il tombe par hasard sur une valise bourrée de billets qui devait servir à un agent de l’immigration véreux pour qu'il paye ses dettes. Quand ce dernier croise une hôtesse de bar vénale, les affaires s’embrouillent, surtout lorsque son débiteur envoie à ses trousses des sbires à la gâchette facile.

L’histoire d’une valise miraculeuse tombée entre les mains d’un quidam, objet de toutes les convoitises, est un classique. L’une des meilleures déclinaisons les plus récentes est sans conteste No Country for Old Men en 2007 des frères Coen. Yong-hoon Kim jongle avec les codes établis, un même mélange de thriller musclé et d’humour, cette fois, à la coréenne. Un peu d’hémoglobine pimente le tout, comme souvent dans le cinéma local…

Thriller choral

Lucky Strike se démarque de ses modèles en construisant un récit éclaté, à la chronologie syncopée, non linéaire. Un parti pris qui ajoute du mystère à une intrigue classique, ce qui réclame l’attention du spectateur. De passif, il devient actif, car il faut suivre... Mais Yong-hoon Kim joue d’un second degré réjouissant.

Seong-woo Bae dans \"Lucky Strike\" de Yong-hoon Kim.
Seong-woo Bae dans "Lucky Strike" de Yong-hoon Kim. (Copyright Wild Bunch)
Le nombre de personnages ferait presque de Lucky Strike un film choral. Un thriller choral en quelque sorte. Chaque protagoniste a une histoire, une psychologie, mais tous se rejoignent dans le désir de changer de peau, avec comme sésame cette fameuse valise qui, de salvatrice, va leur pourrir la vie… Jusqu’à la leur coûter ? A vous de voir. 
L\'affiche de \"Lucky Strike\" de Yong-hoon Kim.
L'affiche de "Lucky Strike" de Yong-hoon Kim. (COPYRIGHT WILD BUNCH)

La fiche

Genre : Thriller
Réalisateur : Yong-hoon Kim
Acteurs : Jeon Do-Yeon, Woo-Sung Jung, Seong-woo Bae
Pays : Corée du Sud
Durée : 1h48
Sortie : 8 juillet 2020
Distributeur :  Wild Bunch

Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis : Un corps retrouvé sur une plage, un employé de sauna, un douanier peu scrupuleux, un prêteur sur gage et une hôtesse de bar qui n’auraient jamais dû se croiser. Mais le sort en a décidé autrement en plaçant sur leur route un sac rempli de billets, qui bouleversera leur destin. Arnaques, trahisons et meurtres : tous les coups sont permis pour qui rêve de nouveaux départs…