"Louloute" : avant sa sortie au cinéma, le film d'Hubert Viel avec Laure Calamy fait une tournée de projections en Normandie

"Louloute" c'est Louise, 10 ans, qui grandit dans une ferme de Normandie à la fin des années 80. Un film tourné sur les terres natales du réalisateur Hubert Viel. Une tournée de projections baptisée "Louloute Normandie Tour" est organisée dans la région avant la sortie en salles le 18 août. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Laure Calamy et Alice henri à l'affiche de Louloute (France 3 Normandie / Tandem Films)

Une exploitation agricole de Rots, dans le Calvados, transformée en salle de cinéma en plein air le temps d'une soirée. Pour le plus grand bonheur du public venu découvrir Louloute, un film 100% normand. On suit l'évolution de Louise, incarnée par la jeune Alice Henri. Cette fille d'agriculteurs doit gérer ses tourments intérieurs et son passage à l'adolescence en même temps qu'elle observe ses parents crouler sous les problèmes, le surendettement, la chute du prix du lait et l'économie de marché qui fait vaciller le monde paysan. 

Le film "Louloute" projeté en avant-première en Normandie

Ce film tourné sur les terres natales du réalisateur Hubert Viel est à la fois un film sur la région et les problèmes rencontrés par le monde paysan autant qu'il est centré sur le personnage de Louise, surnommée Louloute. À ses côtés, on retrouve Laure Calamy dans le rôle de sa mère et Bruno Clairefond dans celui de son père. "C'est un film sur l'inquiétude, sur le moment où l'on est plus un bébé" explique Hubert Viel, qui était présent à la projection. "Il se passe des choses, on commence à écouter aux portes, à écouter ses parents et on sent que l'on va se prendre la réalité en pleine gueule"

Le Louloute Normandie Tour

Sillonner la Normandie avant une sortie en salles partout en France le 18 août, l'idée a été appuyée par le distributeur, Tandem Films, qui a organisé ce Louloute Normandie Tour. "Ce film est à un hommage aux années qu'Hubert Viel a passé en Normandie" précise Mirama Rakotozaky, de Tandem Films. "En tant que distributeur, on a voulu rendre hommage à cette région, et c'est pourquoi nous allons à la rencontre des normands". Des projections aux quatre coins de la région pendant cet été si particulier encore, où la reprise de la vie culturelle n'est pas tout à fait celle que l'on espérait. Mais les premiers spectateurs, rencontrés lors de la projection à Rots, ont apprécié le moment et le film !

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.