"Le Mystère Henri Pick" : Fabrice Luchini mène une drôle d'enquête littéraire

Passionné de littérature, qui mieux que Fabrice Luchini pouvait interpréter l’avatar d’un Bernard Pivot à l’écran ? Rémi Bezançon ("Nos futurs") adapte le roman éponyme de David Foenkinos "Le Mystère Henri Pick" (Gallimard), lui-même réalisateur ("La Délicatesse", "Jalouse"), sur la possible imposture de l’auteur inconnu d’un roman qui s’avère un best-seller révolutionnaire : bien vu.

 Fabrice Luchini et Camille Cottin dans \"Le Mystère Henri Pick\" de Rémi Bezançon
 Fabrice Luchini et Camille Cottin dans "Le Mystère Henri Pick" de Rémi Bezançon (Roger Arpajou / Gaumont )

Dans l’ombre du mystère Emile Ajar

Des impostures littéraires, ou des mystères autour d’un auteur, on en connaît. Le cas le plus célèbre demeure celui ayant entouré Romain Gary qui a publié sous le pseudonyme d’Emile Ajar quatre romans, dont le célèbre "La Vie devant soi" (Ed. Mercure de France), prix Goncourt 1975. Une révélation faite après sa mort par suicide. Des fuites, des soupçons avaient percé à l’époque, et l’énigme faisait la une de la presse, jusqu’à sa résolution annoncée par Bernard Pivot à son émission "Apostrophes", dont s’inspire le héros du "Mystère Henri Pick".
Jean-Michel Rouche (Fabrice Luchini) consacre son émission littéraire hebdomadaire à la présentation du premier roman d’un pizzaïolo breton : la qualité de l'ouvrage pose des questions quant à la réelle identité de son auteur. Ce scandale provoque son licenciement par la chaîne qui l’emploie, la rupture avec sa compagne, et son discrédit dans le milieu littéraire. Convaincu que l’auteur présuméque, ce mystérieux Henri Pick, disparu depuis est un leurre, le journaliste évincé enquête avec la propre fille du pseudo-romancier pour étayer sa thèse.

Reportage : S.. Gorny / O. Pergament

Communauté de ton

Lui-mêmme, romancier et cinéaste, David Foenkinos a dans le passé adapté une de ses oeuvres à l'écran ("La Délicatesse"). Pour "Le Mystère Henri Pick", il a trouvé en Rémi Bezançon un parfait alter ego, sachant restituer l'unité de ton, mixer comédie et drame, avec une légèreté qui n'entame pas la profondeur du sujet. Ainsi, si l’on rit souvent au "Mystère Henri Pick", l’énigme est préservée jusqu’à la fin. Un vrai suspense alimente le film, très hitchcockien de ce point de vue, preuve d’un scénario bien ficelé. Luchini est parfait dans le rôle du critique bafoué, bien accompagné d’une Camille Cotin qui a de la répartie.
Fabrice Luchini dans \"Le Mystère Henri Pick\" de Rémi Bezançon
Fabrice Luchini dans "Le Mystère Henri Pick" de Rémi Bezançon (Roger Arpajou / Gaumont )
Le mystère est au cœur de la fiction, c’est lui qui monopolise l’attention du lecteur et/ou du spectateur quand il lit ou voit un film. C’est ce que réussit pleinement "Le Mystère Henri Pick" qui nous intrigue, avec humour, de bout en bout.
\"Le Mystère Henri Pick\" : l\'affiche
"Le Mystère Henri Pick" : l'affiche ( Gaumont Distribution )

LA FICHE

Comédie de Rémi Bezançon
Pays : France
Avec : Fabrice Luchini, Camille Cottin, Alice Isaaz, Bastien Bouillon, Josianne Stoléru, Astrid Whetnall, Marc Fraize
Durée : 1h40
Sortie : 6 mars 2019

Synopsis : Dans une étrange bibliothèque au cœur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu'elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n'aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu'il s'agit d'une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l'enquête, avec l'aide inattendue de la fille de l'énigmatique Henri Pick.