"Le Lycéen" : Christophe Honoré filme au plus près une initiation adolescente

Le cinéaste suit les premières expériences homosexuelles d’un adolescent dans un film intimiste et personnel. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Paul Kircher dans "Le Lycéen" de Christophe Honoré (2022). (JEAN-LOUIS FERNANDEZ)

Dix-sept ans est un âge charnière. Christophe Honoré le choisit, entre adolescence et maturité, pour mettre en scène l’initiation à la vie, dans le deuil et le sexe, d’un jeune garçon. Le réalisateur met beaucoup de lui-même dans Le Lycéen qui sort mercredi 30 novembre.

Sûr de lui

Lucas (Paul Kircher), 17 ans, perd son père dans un accident de voiture. Aidé par son frère à Paris (Vincent Lacoste), il monte à la capitale avec sa mère (Juliette Binoche). En quête d’un père absent, il va se lier à des hommes plus âgés pour se reconstruire.

Film initiatique, Le Lycéen retrace une entrée traumatique dans la vie, au moment où se fixe la personnalité. Du manque paternel va naître un appétit de l’autre. Une fois à Paris, Lucas s’affirme. Il n’a aucun doute, il doit passer par là, une porte étroite, mais ouverte et qui le libèrera. Trop sûr de lui ? Son frère et sa mère le protègent, mais les provocations frôlent la dérive.

Des visages et des corps

On pense aux Nuits fauves (Cyril Collard, 1992) dans la chronique des errances de son anti-héros dans le milieu gay parisien. Les bords sont plus arrondis dans Le Lycéen, et les âges, l’époque, le cadre, la maladie les diffèrent. Mais l’acceptation d’une différence par l’entourage est au cœur des deux films. Le jeune acteur Paul Kircher fait passer toute la fougue de Lucas, qui s’immisce dans la vie de son frère, jusqu’à lui faire subir un outrage scabreux. 

Vincent Lacoste est naturel dans l’interprétation de ce frère encombré par son cadet. Il subit une intrusion qui crée un porte-à-faux avec leur mère, jouée par une discrète Juliette Binoche. Leurs échanges vont les rapprocher et évoluer vers la bienveillance et le constructif. Lucas contamine la famille et créé une crise à laquelle il devra trouver une issue. Focalisé sur ses personnages, Christophe Honoré filme un drame au plus près des visages et des corps, pour en capter les métamorphoses intérieures.

L'affiche du "Lycéen" de Christophe Honoré (2022). (MEMENTO DISTRIBUTION)

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Christophe Honoré
Acteurs : Paul Kircher, Juliette Binoche, Vincent Lacoste, Erwan Képoa Falé, Adrien Casse, Pascal Cervo, Christophe Honoré, Anne Kessler
Pays : France
Durée : 2h02
Sortie : 30 novembre 2022
Distributeur : Memento Distribution

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : Lucas a 17 ans quand soudain son adolescence vole en éclats. Avec l’aide de son frère, monté à Paris, et de sa mère, avec qui il vit désormais seul, il va devoir lutter pour apprendre à espérer et aimer de nouveau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.