"Fumer fait tousser" : Quentin Dupieux enfume Gilles Lellouche et Vincent Lacoste dans une parodie super-héroïque

Après une trappe hantée, une mouche géante, un pneu tueur en série, Dupieux met en scène un quintet de super-héros anti-tabac fumeux et gore.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"Fumer fait tousser" de Quentin Dupieux (2022) (GAUMONT DISTRIBUTION)

Gilles Lellouche, Vincent Lacoste, Anaïs Demoustier, Jean-Pascal Zadi, Oulaya Amamra et Adèle Exarchopoulos affrontent Benoît Poelvoorde dans un pastiche de Bioman et James Bond. Volatile, Fumer fait tousser sort mercredi 30 novembre. Absurde, mais tellement bon.

Club Dorothée gore

Benzen, Méthanol, Nicotine, Mercure et Ammoniaque forment la Tabac Force, cinq justiciers en guerre contre le tabac et ses agents destructeurs. Après un combat contre une tortue géante, les autorités les obligent à faire une pause pour renforcer la cohésion du groupe. Autour du feu, chacun raconte une histoire vécue, jusqu’à ce que Lézardin, un dangereux mégalomane, décide de détruire la Terre.

Quentin Dupieux ne fait pas dans la dentelle. Absurde radical, il prend le contrepied de son étrange Incroyable mais vrai, en plongeant dans le pathos de la parodie. Des super-héros en pyjama affrontent dans des scènes gores des monstres en carton. Fumer fait tousser, c’est Bioman VS James Bond contre Evil Dead (Sam Raimi, 1981). La vie communautaire de la Tabac Force ne nous est pas non plus épargnée, teintée de gaudriole et de soap.

Pop culture

Il vaut mieux avoir les codes pour que ce "digest" passe. Toute une génération s’y retrouvera, celle du Club Dorothée qui diffusait les séries japonaises de super-héros dans les années 80. Les amateurs de cinéma bis et Z ne seront pas non plus dépaysés. Le quintet d’acteurs et d’actrices, au top, mettent en boîte une culture pop qui fait aujourd’hui référence. Alain Chabat prête sa voix à un rat libidineux... Cette dérision nostalgique vise-t-elle aussi les blockbusters, véritables locomotives du cinéma actuel ?

Bricolé à la Quentin Dupieux, mais toujours précis et rythmé, Fumer fait tousser a un parfum de Monty-Pythons à la sauce Hara Kiri. Tout le monde s’amuse, avec une mention spéciale à Adèle Exarchopoulos qui repousse les limites de l’absurde dans le rôle le plus déjanté. Fumer fait tousser de rire.

L'affiche de "Fumer fait tousser" de Quentin Dupieux (2022). (GAUMONT DISTRIBUTION)

La fiche

Genre : Comédie
Réalisateur : Quentin Dupieux
Acteurs : Gilles Lellouche, Vincent Lacoste, Anaïs Demoustier, Jean-Pascal Zadi, Oulaya Amamra et Adèle Exarchopoulos
Pays : France
Durée : 1h20
Sortie : 30 novembre 2022
Distributeur : Gaumont Distribution

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent  heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : Après un combat acharné contre une tortue démoniaque, cinq justiciers qu’on appelle les "TABAC FORCE", reçoivent l’ordre de partir en retraite pour renforcer la cohésion de leur groupe qui est en train de se dégrader. Le séjour se déroule à merveille jusqu’à ce que Lézardin, empereur du Mal, décide d’anéantir la planète Terre…

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.