Festival du film de Biarritz : "Gaucho Basko" part sur les traces des cow-boys basques en Argentine

A l'occasion du festival Biarritz Amérique Latine (28 septembre - 4 octobre 2020), le documentaire du réalisateur brésilien Carlos Portella Nunes était présenté en avant-première. 

\"Gaucho Basko\" film de Carlos Portella
"Gaucho Basko" film de Carlos Portella (Riddim Production, France 3 Nouvelle-Aquitaine)

Depuis 30 ans, le festival du film d'Amérique latine de Biarritz s'inscrit comme une vitrine des diversités cinématographiques sud-américaines. Jusqu'au 4 octobre, l'édition 2020 présente une programmation variée et promet un voyage à travers le continent et les genres.

Au programme, une cinquantaine d'oeuvres avec des fictions, des courts-métrages et des documentaires comme celui du réalisateur brésilien Carlos Portella Nunes. Présenté en avant-première au Casino de Biarritz, Gaucho Basko part à la rencontre de ces Argentins d'origine basque. 

Gauchos du pays basque

Ce documentaire de 52 minutes de Carlos Portella Nunes embarque le spectateur chez les gauchos d'Argentine, ces cow-boys d'Amérique du sud. Mais c'est aussi, et surtout la rencontre avec le photographe de Bayonne, Kepa Etchandy. Profondément basque, ce fils d'immigrés argentins remonte le fil de ses origines grâce à une photo et une lettre de 1972 retrouvées dans une malle. Sur la photo, on voit son grand-oncle entouré de tous ses enfants. Cette photo de famille à l'autre bout du monde sonne comme un déclic chez le photographe qui fait alors toutes les démarches administratives auprès du consulat argentin. Au bout de deux mois, il reçoit une réponse avec des copies de photos où il reconnait le mariage de son grand-père. Il effectue alors de nombreux voyages dans le pays et y découvre en plus de quelques cousins, une véritable province basque en terre gauchos. "Je suis allé voir ma parenté en 2003 et ainsi vint l’idée d’un reportage sur les Basques d’Argentine", raconte-t-il. 

La diaspora a introduit la culture basque

Gaucho Basko, c'est aussi l'histoire des pionniers basques qui ont émigré au début du XXe siècle en Amérique du Sud. "Il y a eu la diaspora basque, ils sont partis un peu partout et en Argentine, ils ont beaucoup influencé la culture", rapporte Carlos Portella. Une empreinte très présente, entretenue grâce à des centres culturels qui font vivre l'esprit basque par l’apprentissage et la pratique de la langue, des groupes de danses, des chorales, des tournois de mus et des restaurants basques. 

Quand on arrive en Argentine on voit les gens avec des bérets et des espadrillesCarlos Portella Réalisateur brésilien

Gaucho Basko a été produit par France 3 Nouvelle-Aquitaine et Riddim production. Festival Biarritz Amérique latine, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et en partenariat avec le CNC.