Cet article date de plus d'un an.

"Entre les vagues" : une amitié à la vie à la mort entre deux copines inséparables dans un film drôle et sensible

A peine sortie de "Robuste", Déborah Lukumuena, César 2017 de la meilleure actrice dans un second rôle, est à l’affiche d’une tragicomédie survitaminée.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Déborah Lukumuena et Souheila Yacoub dans "Entre les vagues" d'Anaïs Volpé (2022). (KMBO)

Révélée dans Divine qui lui a valu le César 2017 de la meilleure actrice dans un second rôle, Déborah Lukumuena, déjà à l’affiche de Robuste, se retrouve dans Entre les vagues, une tragicomédie drôle et sensible, dans les salles mercredi 16 mars. Un deuxième film d'Anaïs Volpé, maîtrisé et enlevé.

Génération Y

Margot et Alma font les quatre cents coups dans Paris. Jamais l’une sans l’autre, elles croquent la vie à pleines dents, partagent leurs sorties, leurs rêves, leurs blagues et déceptions en fonçant sans se retourner. Jusqu’à une mauvaise nouvelle qui va bouleverser leur vie.

Entre les vagues dépeint deux copines dans un Paris modeste et atmosphérique. Anaïs Volpé capte les derniers jours d’innocence des deux jeunes filles qui vont basculer de l’insouciance à la gravité. La jeune réalisatrice, également scénariste, filme un duo de comédiennes au diapason : Déborah Lukumuena et Souheila Yacoub débordent d’une fougue à toute épreuve. L'atout majeur du film.

L’air du temps

Cette énergie transpire tout au long du film. L’apprentissage de la ville recoupe celui de la vie. Une urbanité qui se traduit par une caméra mobile mais stable et maîtrisée qui valorise les actrices dans leur environnement. La rue, les magasins, une boîte, une chambre… et plein de regards, de rire, de répartis, de rencontres, d’amour, et surtout de complicité. Margot et Alma sont comme en état de grâce.

Le sujet et les actrices dominent un film qui respire l’air du temps, dans la lignée d’un Klapisch et avant lui de François Truffaut. Les parents sont absents, l’école jamais représentée, la vie est ailleurs. En soi-même peut-être, avec l’autre sûrement. Margot et Alma sont des "sista", des "soeurs" inséparables. Habituellement synonyme d’amour, la passion d’Entre les vagues exalte celle de l’amitié.

L'affiche d'"Entre les vagues" d'Anaïs Volpé (2022). (KMBO)

La fiche

Genre : Comédie dramatique
Réalisatrice : Anaïs Volpé
Acteurs : Souheila Yacoub, Déborah Lukumuena, Matthieu Longatte
Durée : 1h40
Pays : France
Sortie : 16 mars 2022
Distributeur : KMBO

Synopsis : Rêver, foncer, tomber, repartir, rêver encore, et recommencer. Elles ont l’énergie de leur jeunesse, sa joie, son audace, son insouciance. Deux meilleures amies, l'envie de découvrir le monde. Margot et Alma sont inarrêtables, inséparables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.