Cet article date de plus d'un an.

Dans le film "La Passagère", Cécile de France doit choisir entre "un surplus de jouissance" et "la bien-pensance"

Dans les salles de cinéma depuis le 28 décembre, le film "La Passagère" relate la relation amoureuse qui se noue entre une pêcheuse et un apprenti sur une île. La réalisatrice Héloïse Pelloquet raconte ce qu'elle a voulu montrer à travers cette histoire. 

Article rédigé par Camille Belsoeur
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'actrice Cécile de France interprète une pêcheuse en proie à un dilemme amoureux dans le film "La Passagère", actuellement au cinéma.  (FRANCEINFO)

Les vagues de l'océan rendent-elles les hommes et les femmes plus honnêtes ? Dépouillent-elles les peuples de marins de l'hypocrisie ? Non, tranche la réalisatrice Héloïse Pelloquet, dont le film La Passagère est à l'affiche depuis le 28 décembre. 

Si le décor fait de cirés trempés par l'écume marine et d'un littoral enchanteur, réhausse la beauté du monde, les hommes et les femmes des flots sont habités du même défaut que ceux qui ont les deux pieds sur le continent : ils jugent durement la vie des autres, surtout quand elle sort des clous. 

"La Passagère", un film à la pêche du dilemme amoureux -
"La Passagère", un film à la pêche du dilemme amoureux "La Passagère", un film à la pêche du dilemme amoureux - ()

Le synopsis du film est assez simple : Chiara, une pêcheuse bien installée avec son mari sur une île de l'Atlantique, au large de la France, voit sa vie basculer quand un apprenti nommé Maxence intègre la petite entreprise. Une relation amoureuse se noue peu à peu entre eux, sous le regard mauvais des îliens. 

>> Notre critique de La Passagère : Cécile de France en pêcheuse amoureuse dans une romance miraculeuse

"C'était très important pour moi qu'elle aime son mari, qu'ils fassent le même métier, qu'ils forment un couple fusionnel. Mais tout à coup s'offre à elle un surplus de jouissance, de bonheur, de plaisir. Est-ce qu'elle le prend au vol, est-ce qu'elle ne le prend pas ? Voilà, tout le film raconte sa trajectoire", a confié à France 3 Pays de la Loire la réalisatrice Héloïse Pelloquet. 

C'est Cécile de France qui interprète Chiara. "Elle dénonce la morale et la société bien-pensante, qui se permet de juger. Donc c'est un film qui est populaire et simple parce que justement il ne donne pas d'option", raconte l'actrice belge, qui brille dans ce rôle. 

C'est le jeune Félix Lefebvre qui s'est mis dans la peau de Maxence, l'apprenti pêcheur. Il dit aimer son personnage pour ses nuances. "Ce qui est intéressant, c'est que le personnage prend toute sa profondeur quand on se rend compte que ce n'est pas du charme, pas de la drague volatile, mais vraiment des émotions fortes qu'il ressent pour Chiara." 

Le film La Passagère est actuellement à l'affiche au cinéma. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.