Cinéma : Isabelle Adjani, du mystère au mythe, les dessous d'une actrice culte

Publié
Cinéma : Isabelle Adjani, du mystère au mythe, les dessous d'une actrice culte
Article rédigé par
V.Gaget, R.Kezal, M.Cazaux, O.Darmostoupe, L.Hodina, K.Annette - France 2
France Télévisions

Isabelle Adjani, ou l'élégance d'une comédienne jamais prise à défaut et toujours tirée à quatre épingles. Portrait d'Isabelle Adjani, à l'affiche le 1er novembre prochain du film "Mascarade", de Nicolas Bedos.

Dans Mascarade, de Nicolas Bedos, Isabelle Adjani joue une star déclinante et acariâtre, avec beaucoup d'autodérisions. Sa personnalité pourrait se résumer en trois mots : précocité, mystère et engagement. Elle tourne pour la première fois en 1969. Elle a alors 14 ans, et encore des tresses, pour Le petit bougnat. Elle entre trois ans plus tard à la Comédie-Française, brillante notamment dans L'École des femmes de Molière.

Aura, mystère et engagement

Elle s'oriente ensuite vers le cinéma, et tourne avec Lino Ventura pour son premier succès populaire. On la surnomme "la petite Adjani", ce qu'elle déteste. En 1983, son rôle très sensuel dans L'été meurtrier fait d'elle une icône. Elle perce aussi dans la chanson avec Serge Gainsbourg, avec l'album Pull marine. Derrière ses verres fumés, elle cultive son aura. Isabelle Adjani est l'une des femmes les plus photographiées au monde. Elle suscite le désir, les fantasmes, mais aussi parfois les rumeurs cruelles. Sa vie romanesque fascine aujourd'hui encore ses jeunes partenaires. "C'est une star comme on en fera peut-être plus", observe Pierre Niney, comédien. Rebelle dans l'âme, Isabelle Adjani n'a jamais non plus hésité à s'engager dans les luttes sociales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.