"Chacun chez soi" : Michèle Laroque et Stéphane De Groodt dans une comédie peu habitée

L'actrice réalise son deuxième film avec un duo prometteur mais sans renouveler la comédie de mœurs à la française.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Stéphane De Groodt et  Michèle Laroque dans "Chacun chez soi" de Michèle Laroque. (ALTER FILMS - STUDIOCANAL - FRANCE 2 CINEMA)

Genre préféré des français au box-office, la comédie devrait toujours avoir leur préférence en ces temps moroses. Deuxième réalisation de Michèle Laroque, après Brillantissime, Chacun chez soi, malgré la présence de l’actrice et de Stéphane De Groodt impeccables, ne décolle guère des poncifs sur la cohabitation forcée entre parents et enfants.

Déjà-vu

Catherine et Yann s’aiment en toute harmonie depuis des lustres, même si après avoir quitté son travail, il se découvre une obsession pour les bonsaïs dont elle est un peu jalouse. Quand leur fille et son compagnon leur demande d’être hébergés suite à une galère de logement, Catherine et Yann vont pourrir leur vie pour retrouver leur tranquillité perdue.

Un air de déjà-vu domine Chacun chez soi qui flirte entre Tanguy d’Etienne Chatiliez et Sous le même toit de Dominique Farrugia, pour ne citer qu’eux. Surtout quand Papa ou maman 1 et 2, ou L’Amour flou ont donné un coup de jeune aux comédies de couple. La situation est ici attendue et peu de surprises viennent la pimenter.

Dans les clous

L’hypocrisie des parents et leurs inventions pour se débarrasser des intrus peuvent faire sourire, mais les dialogues et répartis restent convenus. On attendait des échanges plus corrosifs de la part de Michèle Laroque, co-scénariste et réalisatrice, qui par ailleurs sait être piquante et élégante. Stéphane De Groodt passe les trois-quarts de son temps à arroser ses bonsaïs et à en faire l’éloge, créant un comique de répétition un peu… répétitif.

Stéphane De Groodt, Olivier Rosemberg, Michèle Laroque et Alice de Lencquesaing dans "Chacun chez soi" de Michèle Laroque. (ALTER FILMS - STUDIOCANAL - FRANCE 2 CINEMA)

Sur un sujet balisé, Chacun chez soi, par son écriture sans surprises au ton compassé, ne se départit pas d’une comédie lisse.

L'affiche de "Chacun chez soi" de Michèle Laroque (2021). (STUDIOCANAL)

La fiche

Genre : Comédie
Réalisatrice :Michèle Laroque
Acteurs : Michèle Laroque, Stéphane De Groodt, Alice de Lencquesaing, Olivier Rosemberg
Pays : France
Durée : 1h23
Sortie : 2 juin 2021
Distributeur : StudioCanal

Synopsis : Catherine et Yann sont en couple et amoureux depuis de nombreuses années. Mais depuis que Yann a quitté son boulot, il s'est pris de passion pour les bonsaïs. Une passion dévorante qui prend beaucoup de place aux yeux de Catherine, qui se sent quelque peu délaissée. La situation ne va pas s'arranger lorsque leur fille Anna, et son copain Thomas, viennent s'installer chez eux suite à une galère d'appartement. La cohabitation s'avère plus que difficile pour les deux couples que tout oppose...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.