"Rock'n Roll" : Guillaume Canet joue avec son image avec autodérision

Guillaume Canet a décidé de se mettre en scène et de se moquer de lui dans une comédie intitulée "Rock'n Roll". Un film sur le temps qui passe et la course au jeunisme.

FRANCE 3

Être ou ne pas être "Rock'n Roll", telle est la question posée par Guillaume Canet qui se met en scène dans un jeu de miroirs déformants et en forçant le trait de sa crise de la quarantaine dans son nouveau film. Une crise provoquée par la question déstabilisante d'une journaliste le jugeant inapte à faire fantasmer les filles. "J'avais envie de me marrer, de montrer que je n'étais pas la personne que l'on pensait que j'étais. Qu'est-ce que ça veut dire de pas être rock ?", s'interroge Guillaume Canet.

"Basé sur des choses vraiment existantes"

D'une très grande liberté de ton et retrouvant un plaisir qu'il pensait avoir perdu, Guillaume Canet s'est amusé à se moquer de lui-même, de sa peur de vieillir, de l'obsession de l'image propre aux acteurs, et même de son couple à la vie singulière, mais plutôt discrète. "Tout est basé sur des choses vraiment existantes et j'ai trouvé ça très drôle", explique Marion Cotillard. Johnny Hallyday, lui-même dans l'autodérision, participe à cette comédie délirante dont l'humour déjanté constitue le moteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guillaume Canet
Guillaume Canet (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)