"Le Procès contre Mandela et les autres" : le documentaire animé sur l’apartheid en DVD

Procès de Rivonia, banlieue de Johannesburg, 1963-64. Mandela et neuf autres membres de l’ANC comparaissent pour sabotages et sont condamnés à perpétuité. Un jugement enregistré sur une simple bande magnétique. Le dessin animé comble l’absence d’images des débats. Complété de nombreux témoignages filmés, des survivants et de proches : un documentaire exceptionnel en DVD chez Arte.

\"Le Procès contre Mandela et les autres\" de Nicolas Champeaux, Gilles Porte : les accusés
"Le Procès contre Mandela et les autres" de Nicolas Champeaux, Gilles Porte : les accusés (Arte Distribution)

Dracula contre l’ANC

Le documentaire d’animation inauguré en 2008 par "Valse avec Bachir" (Harri Forman) a fait des petits depuis : "Chris, the Swiss", "Another Day of Life"... Une tendance semblable se vérifie dans la presse avec des reportages en bande dessinée. Belle invention qui se vérifie dans "Le Procès contre Mandela et les autres" qui retrace les débats entre l’accusation (l’Etat) et les membres de l’ANC (antiapartheid). Dominés par l’avocat général, la seule teneur de ses propos (enregistrés) suffit à comprendre les ressorts d’un dossier à charge contre les prévenus qui risquent la peine de mort.
Pour illustrer sa prestation, et celles des "autres", les réalisateurs Nicolas Champeaux et Gilles Porte ont fait appel à l’animateur néerlandais Oerd van Cuijlenborg. Il a choisi de l'incarner comme Christopher Lee dans son rôle emblématique de Dracula, la robe de l’avoué se substituant à sa cape de vampir, avec des effets de manche irrésistibles. En noir et blanc, le graphisme et la ressemblance font mouche. Pour les "autres" aussi.
\"Le Procès contre Mandela et les autres\" de Nicolas Champeaux et Gilles Porte
"Le Procès contre Mandela et les autres" de Nicolas Champeaux et Gilles Porte (Arte Distribution)

Piqûre de rappel

Face à la partie civile : Mandela et neuf autres membres de la "branche militaire" (Umkhonto we Sizwe ou MK) de l’ANC, accusés de 221 actes de sabotage, dont aucun n’a entraîné la mort. Toute l’accusation repose sur le fait qu’ils auraient pu la provoquer, les accusés répondant avoir tout fait pour l’éviter et y être parvenus, puisqu'il n'y a pas eu de victimes.
\"Le Procès contre Mandela et les autres\" de Nicolas Champeaux et Gilles Porte : manifestation anti-apartheid en 1964
"Le Procès contre Mandela et les autres" de Nicolas Champeaux et Gilles Porte : manifestation anti-apartheid en 1964 (Arte Distribution)
Ce témoignage est complété par ceux des survivants ou descendants et proches, avec leurs sentiments, commentaires, analyse in vivo de la politique de l’apartheid. Le démantèlement de cet apartheid ayant permis leur libération, puis l’élection de Mandela comme président d’Afrique du Sud.

Des destins incroyables, dont la source réside dans ce procès de 1963-64, parfaitement documenté. Le film était sélectionné au César dans la catégorie ad hoc. Un récit d’hommes, d’Histoire, de nation, d’une idéologie vaincue mais toujours présente, avec un regain aujourd’hui qui justifie cette piqûre de rappel. Historique, humaniste et universel.
\"Le Procès contre Mandela et les autres\" : jaquette DVD
"Le Procès contre Mandela et les autres" : jaquette DVD (Arte Editions)

Le procès contre Mandela et les autres
Documentaire de Nicolas Champeaux et Gilles Porte
DVD avec bonus + livret 
103 mn
19,99 Euros