Première photo de Gérard Depardieu dans le rôle de DSK

L'acteur tourne actuellement dans le film d'Abel Ferrara, inspiré de l'affaire du Sofitel.

Gérard Depardieu menotté sur le tournage du film d\'Abel Ferrara s\'inspirant de l\'affaire du Sofitel, le 19 avril 2013 à New York.
Gérard Depardieu menotté sur le tournage du film d'Abel Ferrara s'inspirant de l'affaire du Sofitel, le 19 avril 2013 à New York. (DTAKRURI / TWITTER)

Un peu moins de deux ans après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, cette photo rappelle des souvenirs. L'acteur Gérard Depardieu est apparu menotté sur le tournage du film d'Abel Ferrara, qui s'inspire de l'affaire du Sofitel, sur une image postée vendredi 19 avril sur Twitter par une journaliste du Huffington Post. Cette dernière dit être "tombée" sur la scène d'arrestation, vendredi en pleine rue, dans la métropole américaine. Pour rappel, Jacqueline Bisset incarne Anne Sinclair dans ce film aux côtés de Gérard Depardieu, après l'abandon d'Isabelle Adjani, début mars.

L'image de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international, les mains menottées dans le dos, avait fait le tour des télévisions après la fin de sa garde à vue, le 15 mai 2011. A cet instant, DSK sortait du commissariat de Harlem, dans le nord de New York. Contrairement à Strauss-Kahn, rappelle Libération, la femme qui l'accusait d'agression sexuelle, Nafissatou Diallo, était sortie du commissariat cachée sous un drap blanc. 

En France, le code de procédure pénale considère que la diffusion d'images de personnes entravées ou placées en détention provisoire est une atteinte à la présomption d'innocence, sauf si elles ont donné leur consentement. Une telle publication est donc interdite et passible de 15 000 euros d'amende. Aux Etats-Unis, en revanche, un tel cliché n'a rien d'illégal.