Pourquoi Tom Cruise est la dernière grande star à Hollywood

L'acteur américain va réendosser le costume de pilote pour "Top Gun 2".

Tom Cruise dans \"Top Gun\", de Tony Scott, en 1986.
Tom Cruise dans "Top Gun", de Tony Scott, en 1986. (SIPA)

Tom Cruise, 53 ans, va renfiler le costume de pilote pour Top Gun 2. "Il n'y a pas de Top Gun sans Maverick, et Maverick sera joué par Maverick", a confirmé vendredi 26 juin le producteur du film à Collider (en anglais). Vingt-neuf ans après, le personnage de tête brûlée fera a priori face à la concurrence des drones. Fini les pilotes tout-puissants. Que sont-ils devenus, maintenant que des appareils téléguidés peuvent les remplacer sur le front ?  

A Hollywood, Tom Cruise est confronté à la fin d'une autre ère : celle des stars. Les franchises (Avengers, Fast And Furious, Jurassic World, Star Wars...) ont pris le pouvoir. Et les héros d'antan ne font plus marcher sur leurs seuls noms. Face à cette nouvelle donne, l'acteur est peut-être le dernier à résister. Voici pourquoi Tom Cruise est l'ultime grande star de cinéma, malgré son petit mètre 70.

Parce qu'il se montre audacieux

Brian de Palma, Steven Spielberg, Stanley Kubrick, Francis Ford Coppola, Michael Mann... Tom Cruise a tourné avec les plus grands réalisateurs. Sur son CV, figurent quelques chefs-d'œuvre comme Né un 4 juillet, Eyes Wide Shut, Rain ManLa Guerre des mondes, etc... En trente-cinq années de carrière, l'acteur a alterné, avec succès, films d'auteur et super-productions. Au total, d'après la base de données Box Office Mojo (en anglais), ses films ont ainsi enregistré 7,9 milliards de dollars (7,1 milliards d'euros) de recettes dans le monde.

Depuis quelques années, via sa société Cruise/Wagner, le comédien est devenu producteur de ses propres films. L'objectif : "Se forger les rôles parfaits, ne plus dépendre des studios pour lui envoyer les scénarios en allant les chercher lui-même, quitte à les faire écrire pour lui", résume Slate. Pour fabriquer ses "Tom Cruise movies", il s'est entouré de personnes de confiance, avec qui il a l'habitude de collaborer. Ainsi, après avoir écrit et réalisé Jack Reacher, et scénarisé Mission : impossible, protocole fantôme, Christopher McQuarrie dirige Mission : Impossible, Rogue Nation (en salles le 12 août).

Surtout, Tom Cruise est l'un des rares acteurs à jouer encore dans des projets "originaux". Il a ainsi adapté OblivionJack Reacher et Edge of Tomorrow.

Parce qu'il réalise la plupart de ses cascades

Tom Cruise prend des risques dans sa carrière comme sur les plateaux. Parmi les stars masculines du cinéma d'action, il est probablement celui qui recourt le moins à une doublure. Vulture (en anglais) a demandé à un cascadeur professionnel de regarder les scènes les plus spectaculaires de sa filmographie. Et Randy Butcher est formel : Tom Cruise joue bien la plupart de ses cascades.

Il a par exemple tourné lui-même une scène de Mission : Impossible, protocole fantôme dans laquelle il se retrouve suspendu en haut de la Burj Khalifa, la plus haute tour du monde à Dubai, comme on peut le voir dans le making of. Tom Cruise a même décidé de changer de compagnie d'assurances, parce que celle du film ne voulait pas que la star se mette en danger, rapporte Collider (en anglais).

Pour le nouveau volet des aventures de l'agent Ethan Hunt, Tom Cruise est allé encore plus loin : il s'est accroché à un Airbus A400M en plein vol. Une cascade que l'acteur a réalisée huit fois avant d'obtenir la bonne prise. "J'étais complètement effrayé", raconte-t-il, cité par Variety (en anglais). "J'ai toujours voulu faire ça. Je veux que le public soit scotché à son siège."

Parce qu'il se donne à fond

Tom Cruise prend le divertissement très au sérieux, donc. "La confiance du public est sacrée pour lui", assure Doug Liman, le réalisateur de Edge of Tomorrow, au magazine Esquire (en anglais). Du coup, quand Tom Cruise se lance dans une course-poursuite, il court comme si sa vie en dépendait. D'aucuns diront qu'il surjoue, mais, de fait, la vie de son personnage en dépend.

L'acteur, pourtant, peut aussi faire preuve de dérision vis-à-vis de sa propre image. Dans Night and Day, une comédie d'action avec Cameron Diaz, il jouait ainsi un espion un peu fou, caricature assez drôle de ses propres rôles. Dans Tonnerre sous les tropiques, un pastiche méta de films de guerre, il interprétait un producteur vulgaire et mégalomane, sujet aux débordements, référence à ses frasques au milieu des années 2000.

Parce qu'il est increvable

Tom Cruise ne meurt jamais. A 53 ans, l'acteur semble échapper non seulement au temps, mais aussi à la mort. Selon une statistique établie par francetv info, il survit dans 38 de ses 41 films. Même dans Edge of Tomorrow, sorti l'année dernière, il est tué plus de 200 fois, mais reste vivant à la fin.

Dans ce Un jour sans fin à la sauce science-fiction, il incarne un soldat qui revit sans cesse un assaut sur les plages de Normandie pour mettre fin à une invasion extraterrestre. "Vivre. Mourir. Recommencer", annonçait le slogan du film. Presque une métaphore de la carrière de l'acteur, vrai phénix renaissant de ses cendres.

En 2006, alors que l'acteur est décrié pour ses pétages de plomb et ses liens avec la scientologie, Paramount Pictures avait mis un terme à son contrat, rappelle Le Monde (article payant). Avant que Tom Cruise ne revienne encore plus fort avec Mission : Impossible, protocole fantôme, le plus gros succès de sa carrière.