Plusieurs centaines de personnes rendent un dernier hommage à Guy Marchand à Mollégès, dans les Bouches-du-Rhône

C'est à Mollégès, dans les Alpilles, où il vivait, qu'ont eu lieu les obsèques de l'acteur et musicien.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les obsèques de Guy Marchand à Mollégès (Bouches-du-Rhône), le 27 décembre 2023 (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Plusieurs centaines de personnes ont rendu un dernier hommage mercredi 27 décembre à l'acteur et chanteur Guy Marchand, à Mollégès, village pittoresque des Alpilles (Bouches-du-Rhône) où il vivait ces dernières années.

Après une cérémonie religieuse en l'église Saint-Pierre-es-Liens de Mollégès, de longs applaudissements ont ponctué le placement dans le véhicule funéraire du cercueil de l'ancien détective Nestor Burma, qui s'est éteint à Cavaillon (Vaucluse) le 15 décembre. Une photo de l'artiste jouant de la clarinette, l'un de ses instruments fétiches, accompagnée d'un de ses chapeaux, était posée sur le cercueil.

"Ce qui me plaisait chez lui ? Tout... le physique, la voix. Il savait tout faire. C'était un homme tellement brillant, un bon crooner, un bon artiste", a confié à l'AFP Suzette Ricciotti admiratrice de 76 ans.

"Un moment joyeux et festif"

D'autres ont regretté l'absence de personnalités lors des obsèques, à l'instar de Mireille et Alain Bouterin, admirateurs du chanteur : "Nous sommes très tristes de voir que personne du showbiz n'a accompagné ce grand monsieur, qui était encore un grand acteur et un grand chanteur, un grand musicien, une très belle personne."

Plusieurs des amis musiciens de l'auteur de Destinée, La Passionata ou Moi je suis tango étaient présents pour faire de ce rassemblement un moment "joyeux et festif", comme l'avaient demandé ses enfants, Ludivine et Jules Marchand.

"C'est un homme avec un cœur comme ça. Et aujourd'hui, c'est moi qui suis parti avec lui. C'est un homme qui aidait tout le monde", a également affirmé plein d'émotion "Mickey", son garde du corps pendant 45 ans.

César du meilleur second rôle

En marge de sa carrière de chanteur, Guy Marchand compte plusieurs nominations au César du meilleur second rôle. Il obtient cette récompense une fois, en 1982, lorsqu'il incarne l'un des policiers de Garde à vue de Claude Miller, où Lino Ventura tient le rôle principal.

Il avait joué dans de nombreux longs métrages, notamment des comédies, comme Les Sous-doués en vacances et Ripoux contre ripoux de Claude Zidi, P'tit con de Gérard Lauzier, Ma femme... s'appelle Maurice de Jean-Marie Poiré et était apparu dans les séries Dix pour cent et La Minute vieille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.