Cet article date de plus de six ans.

Sony autorise finalement la sortie de "The Interview" dans certaines salles aux Etats-Unis

Le studio avait initialement annulé la sortie de la comédie, après avoir été victime d'une attaque informatique, attribuée par les Etats-Unis à la Corée du Nord.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche du film "The Interview" à New York (Etats-Unis), le 18 décembre 2014. (SIPANY / SIPA)

Barack Obama avait dénoncé une "erreur" de la part du studio hollywoodien. Une semaine après avoir annoncé l'annulation de la sortie du film à la suite d'une cyberattaque, Sony Pictures autorise finalement la diffusion de The Interview dans certains cinémas américains, rapportent des exploitants de salle, mardi 23 décembre.

Les Etats-Unis avaient imputé à la Corée du Nord la responsabilité d'une attaque informatique menée fin novembre contre Sony Pictures. Les pirates informatiques exigeaient l'annulation de la sortie de la comédie, qui met en scène l'assassinat du leader nord-coréen. 

Une sortie dans un nombre limité de salles

"Sony a autorisé des projections de The Interview le jour de Noël", date initialement prévue pour sa sortie, écrit le patron de l'Alamo Drafthouse d'Austin (Texas), une salle de cinéma, qui crie "victoire" sur Twitter. "The Interview va sortir en exclusivité le 25 décembre", confirme le Plaza Atlanta. Cette salle art et essai du sud des Etats-Unis précise qu'elle sera "l'un des quelques cinémas du pays à projeter le film".

Le comédien Seth Rogen, tête d'affiche du film, a immédiatement salué la décision de Sony. "Le peuple a parlé, écrit l'acteur sur son compte Twitter. La liberté a prévalu."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Piratage de Sony

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.