Mireille Darc : une femme engagée

Mireille Darc, décédée le 28 août, utilisait sa notoriété et son caractère pour mener d'autres combats plus personnels.

france 2

On l'appelait la dame de cœur au sein de l'association la Chaîne de l'espoir. Mireille Darc, décédée le 28 août, s'y était engagée il y a près de 15 ans pour apporter des soins à des enfants du monde entier, notamment d'Afrique, en particulier pour leurs pathologies cardio-vasculaires. Engagée, impliquée même, car la femme au grand cœur cachait derrière sa douceur une grande capacité de colère.

Le pouvoir de la colère

Pour sauver ces enfants, Mireille Darc récolte elle-même des fonds. Engagement encore en 2008 auprès des personnes âgées à l'hôpital et pour de multiples causes à travers ses documentaires, dans la deuxième moitié de sa carrière. Mireille Darc, le pouvoir de la colère, mais aussi le don de la confession. Mireille Darc mettra encore sa sensibilité au service du pardon, dans son dernier documentaire en 2012, il s'appelait tout simplement Le pardon. Elle invitait des hommes et des femmes, meurtris par la vie, à s'exprimer sur leur sens du pardon.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'actrice Mireille Darc lors d\'une vente aux enchères chez Christie\'s, à Paris, le 3 juillet 2014.
L'actrice Mireille Darc lors d'une vente aux enchères chez Christie's, à Paris, le 3 juillet 2014. (MAXPPP)