"Mine de rien" : avec Arnaud Ducret sur le tournage d'une comédie dans le Nord

"Mine de rien", premier long métrage du comédien Mathias Mlekuz en tant que réalisateur, est en tournage en ce moment dans le Pas-de-Calais. L'humoriste Arnaud Ducret partage l'affiche de cette comédie sociale avec Philippe Rebbot et Hélène Vincent.

Arnaud Ducret sur le tournage de  \"Mine de rien\"
Arnaud Ducret sur le tournage de  "Mine de rien" (France 3 culturebox)
Il a choisi le Pas-de-Calais comme une évidence pour son premier long-métrage derrière la caméra. Le comédien Mathias Melkuz, né à Lens fait ses premiers pas de réalisateur à la maison. "Je vais revivre mon enfance à travers ce film. Mon grand-père est arrivé ici en 1923. Il venait de Yougoslavie et il est decendu à la mine à 13 ans. La maison était remplie de récits de mineurs et de ce qui se passait en-dessous de nous."

Reportage France 3 Nord Pas-de-Calais L. Levy / A. Morvan / D. Gavat

Comédie sociale

Je ne me voyais pas faire ce premier film ailleurs que dans le Nord."Mathias Mlekuz, réalisateur et comédien

Dans une région qui fut le fleuron de l'industrie minière, "Mine de rien" raconte l'histoire de deux chômeurs de longue durée qui ont l'idée de construire un parc d'attraction artisanal sur une ancienne mine de charbon désaffectée. Si Arnaud Ducret (Parents mode d'emploi), Philippe Rebbot (L'amour flou), et Hélène Vincent (La vie est un long fleuve tranquille), se partagent l'affiche de cette comédie sociale, l'héroïne du film reste la mine et son univers. Comment la faire revivre et sauver sa mémoire, tout en faisant rire ?   
Arnaud Ducret, Philippe Rebbot et Hélène Vincent vont à la mine pour Mathias Mlekuz à droite
Arnaud Ducret, Philippe Rebbot et Hélène Vincent vont à la mine pour Mathias Mlekuz à droite (France 3 culturebox)

La région et ses terrils attirent les productions françaises 

Arnaud Ducret est l'un des deux chômeurs désoeuvrés qui se lancent un pari fou. Il se dit séduit par l'idée de transformer cette ancienne mine en terrain de jeu. "Ce qui me parle c'est l'historique et le paysage de cette mine incroyable, s'enthousiasme le comédien. Savoir que l'on pouvait faire un parc d'attraction, un manège dans la mine... Tout ça, ça me parle."
 

450 figurants participent au tournage. Parmi eux, d'anciens mineurs et des supporters du RC Lens. "On représente le côté historique du club et la ferveur populaire du RC Lens et des gens du Nord," affirme l'un d'eux. Mine de rien, la région, son passé et ses terrils, continuent à attirer les productions et les amateurs de comédie à la française.