"Menteur", le nouveau film d'Olivier Baroux, se tourne aux studios de la Victorine à Nice

La Côte d’Azur reste une terre de prédilection pour les réalisateurs. Illustration avec le tournage de "Menteur", le nouveau long métrage d’Olivier Baroux aux studios de la Victorine à Nice.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Tarek Boudali (de dos en bleu) et Artus en plein tournage de Menteur, le nouveau film d'Olivier Baroux. (D. Mouaki  / Franc Télévisions)

C’est une bonne nouvelle dans un secteur culturel durement touché par la crise sanitaire : les tournages de films et de séries n’ont pas cessé, loin de là. La preuve en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où 25 films ont été tournés en 2020, et neuf au premier semestre 2021. Parmi eux, on peut citer Bac Nord de Cédric Jimenez (Martigues), Benedetta de Paul Verhoeven (au Thoronet dans le Var), Sœurs de Yamina Benguigui ou encore Villa Caprice de Bernard Stora.

Une effervescence confirmée par Olivier Baroux qui avait déjà choisi la Côte d'Azur et Monaco pour démarrer Les Tuche, son plus grand succès au box-office. "Il n’y a jamais eu autant de films et de séries qui se tournent, jamais eu autant de travail pour les gens du cinéma et de la télévision, confirme le réalisateur Olivier Baroux. Cette forte demande est liée aux plateformes mais aussi à l’envie des spectateurs d’aller au cinéma." 

Les studios de la Victorine à Nice ont fêté leurs 100 ans en 2019. (D. Mouaki  / Franc Télévisions)

Depuis le 6 mai,  le cinéaste tourne Menteur, son treizième long métrage, entre Toulon, Saint-Jean-Cap-Ferrat et les désormais plus que centenaires studios de La Victorine à Nice. Dans ces lieux qui ont vu passer François Truffaut, Brigitte Bardot et Sean Connery, le réalisateur et son équipe ont recréé les décors pour un garage et deux chambres. L'humoriste Artus et Tarek Boudali (Babysitting, Alibi.com...) sont à l'affiche de cette comédie qui raconte les mésaventures d'un menteur compulsif dont les pires affabulations vont devenir bien réelles.

Tournage film Nice

Menteur est l'adaptation française d'une comédie éponyme sortie en 2019 et signée du réalisateur québecois Émile Gaudreault. Le film a fait un carton au box-office québécois et remporté l’Écran d’or pour la production canadienne la plus lucrative de 2019. Un succès qui viendrait confirmer la très bonne cote d'amour d'Olivier Baroux auprès des spectateurs. Le comédien et réalisateur a en effet reçu le César du Public pour Les Tuche 3  qui a enregistré 5 687 200 entrées.

Des studios bien occupés 

D'autres tournages sont en cours aux studios de La Victorine. Depuis le 8 juin, Nicolas Bedos a posé ses caméras ici pour réaliser son quatrième long métrage qui réunit entre autre François Cluzet, Isabelle Adjani, Pierre Niney et Emmanuelle Devos. 

Dans une autre catégorie, les studios vont aussi accueillir jusqu'au 3 août le tournage de la quatrième saison de La Cabane à histoires, une série imaginée par l’Azuréenne Emmanuèle Pétry-Sirvin et diffusée sur Piwi+. Destinée au jeune public, cette série mélange animation et prises de vue réelles pour mettre en scène des livres. Elle a connu un très gros succès en France et à l'étranger et a même reçu un Emmy Awards.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.