"Les Oubliés" de 1945, un film pour se souvenir de ces sacrifiés

Les Oubliés raconte une histoire oubliée de la Seconde Guerre mondiale, celle du destin de jeunes prisonniers de guerre allemands envoyés déminer les champs au Danemark au risque de leur vie.

Voir la vidéo
France 3

À la fin de la guerre, en 1945, des centaines de milliers de jeunes soldats allemands prisonniers marchent en colonne sur les routes d'Europe. La plupart de ces prisonniers devient des travailleurs forcés destinés aux tâches les plus risqués comme le désamorçage des mines sur les plages du Danemark, où elles pullulent. C'était là que les nazis avaient imaginé un débarquement allié. "Il n'y a pas beaucoup de livres sur ce sujet. J'ai été sur place dans les cimetières, les hôpitaux et auprès d'historiens amateurs intéressés par cette histoire", explique le réalisateur  du film Les Oubliés Martin Zandvliet.

2 300 tués en France

Une histoire qui fut aussi une grande affaire en France. 40 000 prisonniers allemands et 3 000 démineurs français volontaires ont été recrutés pour déminer. 500 Français et 1 800 Allemands sont morts. Ceux-ci furent des oubliés. De très jeunes soldats, les derniers sacrifiés dans les derniers jours d'un IIIe Reich à bout de souffle.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'affiche du film Les Oubliés
L'affiche du film Les Oubliés (France 3)