Les Innocentes : film choc sur des religieuses oubliées par l'Histoire

Le dernier film de la réalisatrice Anne Fontaine raconte l'histoire tabou de religieuses violées pendant la seconde guerre mondiale en Pologne. Un secret longtemps gardé par l'Église.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un monastère dans la Pologne toute juste libérée en 1945. ll renferme un lourd secret. Plusieurs religieuses violées par des soldats soviétiques sont sur le point d'accoucher. Un film tiré d'une histoire vraie. Des religieuses bénédictines ont vécu ce calvaire dans un couvent près de Varsovie. Certaines ayant élevé leur bébé avec des orphelins.

Des femmes meurtries mais habitées par leur foi

Une médecin de la Croix-Rouge française, une résistante, Madeleine Poliac les avaient aidées. C'est son neveu, Philippe Maynial, qui a trouvé les documents confidentiels que sa tante envoyait au Général De Gaulle. Pour l'actrice Lou De Laâge qui interprète ce médecin, "ce film montre des femmes meurtries, mais habitées par leur foi". Selon la réalisatrice Anne Fontaine, le propos du film est malheureusement toujours d'actualité, le viol des femmes reste une arme de guerre. Le film a été projeté à Rome. 70 ans après les faits, le tabou est levé. Aujourd'hui le viol des religieuses dans le monde est une préoccupation réelle pour l'Église.


 

Le JT
Les autres sujets du JT