"John Carter" fait un flop, le boss des studios Disney démissionne

Rich Ross, arrivé en 2010, quitte son poste en raison du fiasco du film de science-fiction, qui pourrait coûter 200 millions de dollars à la compagnie.

Rich Ross avec l\'un des Muppets honorés par une étoile, sur le Hollywood Walk of Fame, le 20 mars 2012.
Rich Ross avec l'un des Muppets honorés par une étoile, sur le Hollywood Walk of Fame, le 20 mars 2012. (FRED PROUSER / REUTERS)

Le président des studios Disney, Rich Ross, a démissionné vendredi 20 avril après le fiasco du film John Carter, l'un des échecs les plus retentissants de l'histoire récente d'Hollywood.

Président des studios Disney depuis seulement deux ans, Rich Ross n'a jamais réussi à rééditer le succès qu'il avait enregistré lorsqu'il dirigeait Disney Channel, période durant laquelle ont été créées de gigantesques et juteuses franchises comme High School Musical"Je ne pense pas que le rôle de président soit désormais le rôle professionnel qui me convient. Pour cette raison, j'ai pris la décision difficile de démissionner de mon poste de président des studios Walt Disney, avec effet ce jour", a-t-il écrit dans un e-mail envoyé aux studios.

Disney avait reconnu, début avril, que les résultats catastrophiques de John Carter, le film de science-fiction sorti mondialement il y a à peine deux semaines, allaient lui coûter quelque 200 millions de dollars. John Carter, une épopée de science-fiction qui suit les aventures d'un soldat de la guerre de Sécession transporté sur la planète Mars, est loin d'avoir atteint les objectifs d'un film au budget estimé de 250 millions de dollars, auxquels s'ajoutent 100 millions de dollars de promotion.