La légende de Romy Schneider s'expose à Boulogne-Billancourt

Le musée des années 30-espace Landowski de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) propose au public, du 4 novembre 2011 au 22 février 2012, une rétrospective Romy Schneider...

Le musée des années 30 - espace Landowski de Boulogne-Billancourt propose au public du 4 novembre 2011 au 22 février 2012 une rétrospective Romy Schneider...

118
A l'occasion du 30e anniversaire de sa disparition, l'espace Landowski de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) rend hommage à l'actrice Romy Schneider. ELODIE DROUARD / FTVi
218
Après le succès de l'exposition consacrée à Brigitte Bardot en 2009, le musée des années 30-espace Landowski poursuit ainsi sa thématique "Cinéma & société" en s'intéressant à une autre icône du cinéma français. ELODIE DROUARD / FTVi
318
Documents d'archives, photos et affiches originales composent la majeure partie de cette exposition retraçant chronologiquement la carrière de Romy Schneider. ELODIE DROUARD / FTVi
418
A travers de nombreux films, l'exposition revient sur la vie bouleversante d'une femme devenue légende du cinéma. ELODIE DROUARD / FTVi
518
Poussée sur les plateaux par sa mère Magda Schneider (D), Romy débute au cinéma à ses côtés à l'âge de 15 ans. ELODIE DROUARD / FTVi
618
Elle devient rapidement plus célèbre qu'elle grâce à son personnage de Sissi l'impératrice d'Autriche incarné dans trois films de 1955 à 1957. ELODIE DROUARD / FTVi
718
Elle rencontre par la suite Alain Delon et renonce par amour à son pays, l'Allemagne, en s'installant à Paris. Ils formeront l'un des plus beaux couples à la vie comme au cinéma. ELODIE DROUARD / FTVi
818
Femme engagée, Romy Schneider se prononce en 1971 pour un avortement libre et gratuit en signant le Manifeste des 343, publié en Allemagne dans le magazine "Stern". ELODIE DROUARD / FTVi
918
Sa plus belle rencontre cinématographique reste celle du réalisateur Claude Sautet (ici sur le tournage des "Choses de la vie"). KEYSTONE FRANCE / GAMMA RAPHO
1018
A travers cinq films, de "Les Choses de la vie" à "Une histoire simple" en passant par "Max et les Ferrailleurs" (photo), Sautet fait de Romy l'actrice préférée des Français. PICOT / STILLS / GAMMA RAPHO
1118
Séduite par son pays d'adoption qui lui "a fait connaître bien des bonheurs", elle décide même d'embrasser la nationalité française. ELODIE DROUARD / FTVi
1218
Au cinéma, elle incarne des personnages déchirés et déchirants, plongés au cœur de la Seconde Guerre mondiale ("Le Vieux Fusil", "Une femme à sa fenêtre"...) ou explorant la noirceur de l'âme humaine ("L'important c'est d'aimer", "La Banquière"...). ELODIE DROUARD / FTVi
1318
Parallèlement, elle vit également des moments tragiques dans sa vie personnelle. REPORTERS ASSOCIES / GAMMA-RAPHO
1418
En l'espace de quelques mois, elle perd son premier mari, le réalisateur allemand Harry Meyen qui se suicide, puis leur fils David (photo) dans un accident, à l'âge de 14 ans. JEAN-PIERRE BONNOTTE / GAMMA
1518
En 1981, elle subit une ablation du rein qui l'oblige à repousser le tournage de "La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio. ELODIE DROUARD / FTVi
1618
L'exposition ne s'attarde pas sur sa lente descente aux enfers. Dépression, addiction à l'alcool et aux calmants, Romy traverse péniblement les années 70. ELODIE DROUARD / FTVi
1718
Sorti en avril 1982, "La Passante du Sans-Souci" (photo) sera son ultime film. Un mois plus tard, elle est retrouvée inanimée par son compagnon d'alors, Laurent Pétin. Elle avait 43 ans. AFP
1818
Romy Schneider – du 4 novembre 2011 au 22 février 2012 – Musée des années 1930-espace Landowski – 28, avenue André-Morizet, à Boulogne-Billancourt (92) – Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. ELODIE DROUARD / FTVi