Le cinéaste Jacques Perrin s'installe en février à l'Académie des beaux-arts

Il s'était fait connaître en chantant les compositions de Michel Legrand dans "Les Demoiselles de Rochefort" et "Peau d'âne" et par ses rôles dans "Le Crabe-tambour" et dans "Cinema paradiso". Acteur. Mais aussi réalisateur puis producteur de cinéma, Jacques Perrin, 77 ans, sera installé à l'Académie des beaux-arts le 6 février. Il prendra le fauteuil du réalisateur Francis Girod, décédé en 2006.

Le cinéaste Jacques Perrin à Paris en 2010 pour la promotion de \"Océans\"
Le cinéaste Jacques Perrin à Paris en 2010 pour la promotion de "Océans" (FRED DUFOUR / AFP)
Sous les traits de Maxence ou du prince, il a chanté les airs de Michel Legrand, compositeur aux bandes originales cultes décédé le 27 janvier. Dans "Les Demoiselles de Rochefort" (1967) et "Peau d'âne" (1970) de Jacques Demy, Jacques Perrin a été le partenaire principal de Catherine Deneuve. Comme acteur, il s'est également illustré dans quatre films de Pierre Schoendoerffer, dont "La 317e Section" (1965) et "Le Crabe-tambour (1977).  

Des "Choristes" à "Océans"

Avec sa société Reggane Films, fondée en 1968 et devenue Galatée Films, Jacques Perrin a produit une trentaine de films, dont "La victoire en chantant" de Jean-Jacques Annaud et, plus récemment, "Les Choristes", dans lequel il joue également.
Affiche du film \"Les Choristes\" (2004)
Affiche du film "Les Choristes" (2004) (Pathé Distribution)
A partir de la fin des années 80, l'acteur-réalisateur développe plusieurs projets autour de la nature et du monde animalier, d'abord comme producteur. Il produit "Le Peuple singe" en 1989 puis "Microcosmos : le peuple de l'herbe" en 1996, "Himalaya, l'enfance d'un chef" d'Éric Valli en 1999 et  "Le Peuple migrateur" en 2001, qu'il co-réalise également. 
 
Il co-réalise ensuite avec Jacques Cluzaud "Océans", qui obtient le César du Meilleur film documentaire en 2011, "Le peuple des océans" ou encore "Les saisons".

Jacques Perrin a été élu membre de l'Académie des Beaux-arts en décembre 2016 dans la section des créations artistiques dans le cinéma et l'audiovisuel. Le discours d'installation sera prononcé par son confrère cinéaste, Jean-Jacques Annaud, tandis que Costa-Gavras, président de la Cinémathèque française, remettra à Jacques Perrin son épée d'académicien.