La scénariste Colo Tavernier, césarisée pour "Un dimanche à la campagne", est morte

Colo Tavernier avait écrit le scénario de nombreux longs métrages de Bertrand Tavernier, alors son mari, parmi lesquels "Un dimanche à la campagne", "Autour de minuit" et "L'appât".

Image du film de Bertrand Tavernier, \"Un dimanche à la campagne\" avec Sabine Azéma. 
Image du film de Bertrand Tavernier, "Un dimanche à la campagne" avec Sabine Azéma.  (NANA PRODUCTIONS/SIPA)

La scénariste primée aux César Colo Tavernier, qui a écrit pour Claude Chabrol et Bertrand Tavernier, son ex-mari, est décédée dans la nuit de vendredi à samedi 14 juin des suites d'un cancer, selon un communiqué de l'Institut Lumière.

De nombreux films avec Bertrand Tavernier

D'origine irlandaise et franco-espagnole, Colo Tavernier O'Hagan a écrit à la fois pour le cinéma et la télévision. Elle a remporté en 1985 le César de la meilleure adaptation pour Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier.

YouTube

En 1995, L'Appât, du même Tavernier, dont elle a écrit le scénario, a remporté l'Ours d'or au Festival de Berlin. Elle a écrit pour ce réalisateur d'autres films marquants, Daddy Nostalgie et Une semaine de vacances, sélectionnés à Cannes, La passion Béatrice, et surtout Round Midnight (Autour de minuit), gros succès franco-américain autour du jazz, multiprimé pour sa musique (César et Oscars) en 1987.

"La vie nous avait séparés mais je ressens un vide et un manque. Colo m'a formé, bousculé, fait grandir. Nous avons élevé ensemble Nils (Tavernier, comédien et réalisateur, ndlr) et Tiffany (écrivaine) auxquels je pense ce matin", a déclaré Bertrand Tavernier, président de l'Institut Lumière.

"Farouchement indépendante" selon Thierry Frémaux

Pour Claude Chabrol, elle écrit Une affaire de femmes, et pour Pierre Granier-Deferre Le petit garçon. Récemment, elle était l'autrice du scénario de Paris, la blanche de Lidia Leber Terki (2016), et pour la télévision de La maison Tellier, d'Elisabeth Rappeneau, adaptation d'après Guy de Maupassant (2008).  

YouTube
YouTube

"Je me souviens d'une personnalité solaire, pleine de caractère et de joie, attentive aux autres et farouchement indépendante. Comme scénariste, Colo choisissait toujours des histoires fortes, y mettait des choses très personnelles et en tirait toujours quelque chose de très universel", a salué de son côté Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière.

Grande amoureuse de la langue française, Colo Tavernier O’Hagan a également publié en 2013 chez Plon Les maux des mots, livre dans lequel elle donne vie aux mots et expressions qui la charment ou qui l’irritent, en nous racontant leurs histoires. Car "ils sont nos doubles, les mots. Les “copié-collé” de l’air du temps", écrivait-elle.