L'historien du cinéma Jean-Claude Romer, complice de Pierre Tchernia à "Monsieur cinéma", est mort à 88 ans

Véritable encyclopédie du 7e Art, devenu célèbre grâce au jeu télévisé "Monsieur cinéma", Jean-Claude Romer est mort le 8 mai 2021. L'homme était également apparu dans des films de Resnais, Varda, Rivette et surtout de son ami Jean-Pierre Mocky avec lequel il avait même collaboré au scénario. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le critique et historien du cinéma Jean-Claude Romer en 2007. (ERIC FOUGERE / CORBIS ENTERTAINMENT)

"Il savait tout, notait tout, et était un affectueux complice (…) On ne pouvait pas ne pas l’aimer". Ainsi l'ancien président du Festival de Cannes Gilles Jacob annonce la mort de Jean-Claude Romer survenue le 8 mai à l'âge de 88 ans, et rend hommage au "cinéphile, érudit, historien du cinéma, documentaliste".  

Derrière Monsieur Cinéma

Journaliste, critique et historien du cinéma, Jean-Claude Romer est rédacteur de la revue Midi-Minuit Fantastique qu'il a co-créée en 1962 quand l'homme de télévision Pierre Tchernia fait appel à lui en 1966 pour son émission Monsieur Cinéma, qui deviendra la référence des cinéphiles jusqu'en 1988 (restant à l'antenne, ensuite, sous le nom, de Mardi Cinéma puis de Jeudi Cinéma). Le rôle de Romer : préparer les questions de culture cinéma posées aux participants.

La collaboration avec Tchernia se poursuit avec l’aventure des Fiches de Monsieur Cinéma jusqu'en 2014 et la rédaction de quatorze ouvrages chez Casterman de la série de livres des 80 succès : à partir des fiches, les sommes abordent différents genres, du fantastique au western, en passant par la science-fiction, le suspense ou le film adapté d'une œuvre littéraire. "Avec 80 films significatifs d'un genre, on arrive vraiment à dresser le paysage de ce genre", disait ce spécialiste qui se disait "cinéma tout terrain".

"Cinéphage"

Au terme de "cinéphile", il disait en 1992 dans une interview, préférer celui de "cinéphage". "Le cinéphile", précisait-il, "c'est quelqu'un qui avant de regarder un film choisit avec discernement. Moi je regarde et je choisis après. Je n'ai aucun a priori, aucun interdit". Jean-Claude Romer avait été également à la tête du comité de sélection des œuvres projetées au Festival du film fantastique d’Avoriaz et dans le jury de nombreux autres festivals.

Enfin, l'amateur de cinéma a également participé à plusieurs films, en tant qu’assistant réalisateur, chef opérateur, monteur ou co-scénariste, notamment pour Litan et Le Miraculé de Jean-Pierre Mocky. II est également acteur (pour des apparitions) dans les films de ses amis : ceux de Mocky, mais également de Tchernia (Bonjour l'angoisse en 1988) et d'un autre membre de la bande de Monsieur Cinéma, Jacques Rouland (La Gueule de l'emploi en 1974), de Resnais (Je t'aime, je t'aime en 1968), de Rivette (Céline et Julie vont en bateau en 1974) et de Varda (Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma).  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.