Cet article date de plus de neuf ans.

L'Amérique est in love with "The Artist"

Les médias anglais et américains se sont entichés du comédien français après la sortie du film "The Artist". A quelques jours des Golden Globes et des Oscars, ce succès est-il prémonitoire?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jean Dujardin et le chien Uggie, le 8 novembre 2011 en Californie (Etats-Unis). (FREDERIC J. BROWN / AFP)

En tournée promotionnelle aux Etats-Unis, Jean Dujardin est en train de devenir la coqueluche des médias anglo-saxons. The Artist, le film muet et en noir et blanc de Michel Hazanavicius, est donné favori pour la 69e édition des Golden Globes qui a lieu dimanche 15 janvier à Hollywood. Il pourrait même être récompensé aux Oscars le 26 février.

Objet de curiosité depuis des mois, le film suscite un incroyable élan de sympathie outre-Atlantique. Le magazine Rolling Stone (article en anglais) se demandait déjà en novembre comment les Oscars pourraient résister à un moment "unique et inoubliable"Time magazine (article en anglais) l’a sacré "film de l’année" 2011 dès décembre. Et les 250 critiques de cinéma des Critics’ Choice Movie Awards lui ont décerné quatre trophées le 12 janvier.

Jean Dujardin, prochain chouchou d’Hollywood ? Le "beau comédien français au visage élastique", comme le décrit le New York Times (article en anglais), a en tout cas fait sensation sur le plateau du "Late Night" de Jimmy Fallon sur NBC. "Ce type est trop fort, je n’ai jamais vu ça", a affirmé l’animateur. Après l’avoir modestement remercié, Jean Dujardin a gratifié les téléspectateurs d’une imitation de Robert De Niro puis d’une démonstration de claquettes, provoquant l’hilarité du public et de l’animateur.

Jimmy Fallon n’est pas le seul à craquer pour le Frenchie. Le comédien Alec Baldwin, qui a notamment joué dans Pearl Harbor ou Coup de foudre à Notting Hill, a publié un message sur Twitter après avoir visionné The Artist. "Jean Dujardin est fantastique", a-t-il tenu à préciser.

Bérénice Bejo, qui tient le rôle de Peppy Miller au côté de Jean Dujardin, n’est pas en reste. Invitée en décembre sur le plateau d’Ellen DeGeneres (vidéo en anglais), elle a aussi reçu de nombreux éloges de l’animatrice. "C’est si créatif, si beau… Il faut que vous voyiez ce film", a-t-elle conseillé avant d'ajouter que le chien Uggie, autre vedette du film, devrait gagner un Oscar.

C'est peut-être lui qui rencontre en effet le plus grand succès. Uggie, qui a son propre hashtag sur Twitter (#ConsiderUggie), devrait être récompensé pour "son grand talent", suggère le site Movie Line. Le quotidien britannique The Guardian, qui a consacré une vingtaine d’articles au film, a même réalisé une interview du petit chien. Tournée en noir et blanc et sur fond musical, on y voit l’animal découvrir la rédaction du journal avant d’être installé sur un grand fauteuil face à un journaliste qui fait mine de l’interroger sur le film.

Il se pourrait même que la vague provoquée par The Artist relance la mode des films muets des années 20. "The Artist a remis le cinéma muet sous les projecteurs", annonce The Guardian, qui a publié une série de photographies des plus grandes stars du cinéma muet. De Buster Keaton à Charlie Chaplin en passant par Rudolph Valentino ou Greta Garbo, les stars du noir et blanc nous donnent une leçon de style.

Après le succès de La Môme, qui a remporté deux Oscars en 2008, The Artist pourrait lui aussi être récompensé par les célèbres statuettes. Le palmarès des Golden Globes, antichambre des Oscars, donnera peut-être un indice. Les nominations pour les Oscars seront dévoilées le 24 janvier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.