L'acteur Ben Cross, vedette des "Chariots de feu", est mort à 72 ans

L'acteur natif de Londres, qui avait incarné le père de Spock en 2009 dans le film "Star Trek" de J.J. Abrams, avait débuté au cinéma en 1977 auprès de Sean Connery et Michael Caine dans "Un Pont trop loin".

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Ben Cross le 10 juillet 2012 à Londres (JULIE EDWARDS / MAXPPP)

"Ben s'est éteint soudainement des suites d'une courte maladie", a indiqué à l'AFP son agent à Los Angeles. "Il était malade depuis un certain temps, mais cela s'est soudainement aggravé la semaine passée", a précisé le 18 août au soir sur Facebook sa fille Lauren qui a déclaré avoir "le cœur complètement brisé". Selon des informations relayées par les médias anglo-saxons, Ben Cross s'est éteint à Vienne, en Autriche.



Né Harry Bernard Cross le 16 décembre 1947 à Londres, Ben Cross a fait ses grands débuts au cinéma en 1977 dans le film de guerre Un Pont trop loin de Richard Attenborough, aux côtés de Sean Connery, Michael Caine, Dirk Bogarde et James Caan, entre autres stars.

Remarqué dans la comédie musicale Chicago en 1978, il a été choisi pour rejoindre le casting du film Les Chariots de feu de Hugh Hudson en 1981. Il y interprétait un athlète juif anglais, Harold Abrahams, en proie à l'antisémitisme dans sa quête de l'or olympique en 1924. Le film était basé sur une histoire vraie. Cross s'est entraîné pendant plusieurs mois pour le rôle.

Resté dans les mémoires pour sa célèbre chanson de Vangelis, le film a été couronné de quatre Oscars, dont celui du meilleur film, mais Ben Cross n'avait pas lui-même été nommé.

Très actif sur les planches de théâtre (il avait notamment intégré la Royal Shakespeare Company dans sa jeunesse), Cross a également incarné le rôle du père de Spock dans le film Star Trek de 2009, réalisé par J.J. Abrams.

Ben Cross était père de deux enfants, Theo et Lauren. Dans une déclaration relayée par des médias anglo-saxons, sa famille a relaté qu'il était une "encyclopédie musicale ambulante" et était capable de chanter "n'importe quoi". L'acteur avait différents projets de films à sortir prochainement, certains étant programmés sur Netflix, a indiqué de son côté The Guardian

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.