DIRECT. Mort de Jean-Paul Belmondo : revivez l'hommage national rendu au "Magnifique"

Un hommage national présidé par le président de la République en mémoire de Jean-Paul Belmondo a eu lieu jeudi après-midi dans la cour d'honneur des Invalides.

Ce qu'il faut savoir

"Jean-Paul Belmondo était de la famille", a déclaré, jeudi 9 septembre aux Invalides, Emmanuel Macron lors de la cérémonie en hommage à Jean-Paul Belmondo, mort lundi à l'âge de 88 ans. Le président de la République a salué "un héros aux mille visages dont la carrière charrie mille vies". "Jean-Belmondo a vécu à nos côtés cette vie française (..) Il épousa la France", a encore assuré le chef d'Etat. Le public pourra se recueillir devant le cercueil de l'acteur à partir de 19h30. Suivez notre direct.

L'hommage de son petit-fils. "Là où il est, je suis sûr et certain qu'il sourit comme toujours et qu'il est heureux de cet hommage", a déclaré en préambule Victor Belmondo, entouré des autres petits-enfants de l'acteur. Notre grand-père nous irradiera toujours de son sourire (...) il est un sourire éternel. (...) On pense à toi, on t'aime", a-t-il dit. 

 La Première dame parmi les 700 invités. Brigitte Macron, amie de Jean-Paul Belmondo, s'était rendue au domicile de l'acteur le jour de son décès pour adresser ses condoléances à ses proches, ainsi qu'au nom du président. Elle était entourée lors de la cérémonie de plusieurs membres du gouvernement, de célébrités telles que Jean Dujardin, Albert Dupontel, Gilles Lellouche, ainsi que de personnalités issues du monde du sport.

 Un millier d'admirateurs sur place. Mille places étaient occupées par les fans de l'acteur dans la cour des Invalides. Elles étaient accessibles sans réservation mais sous réserve de la présentation d'un pass sanitaire. Ceux qui n'ont pas pu rentrer ont eu la possibilité de suivre la cérémonie à l'extérieur grâce à des écrans géants. 

 Les obsèques de l'acteur auront lieu vendredi. La cérémonie débutera à 11 heures à l'église de Saint-Germain-des-Prés, a annoncé Michel Godest, avocat et ami de Jean-Paul Belmondo. La crémation aura lieu ensuite dans la plus stricte intimité.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BELMONDO

20h13 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce début de soirée :

"Vous perdre, c'est perdre une part de nos vies." Emmanuel Macron a présidé l'hommage national à Jean-Paul Belmondo, mort après "six décennies de cavalcades à nos côtés". Le public s'est ensuite recueilli aux Invalides, devant sa dépouille.

Un avion évacuant 113 personnes, dont des Américains, a décollé de Kaboul pour rejoindre le Qatar, une première depuis le retrait des forces américaines, fin août. Il s'est posé à Doha en début de soirée.



• La crise sanitaire a aggravé les difficultés financières des Français, particulièrement des plus défavorisés, selon le baromètre annuel du Secours populaire. "Ceux qui étaient déjà pauvres se sont encore enfoncés", alerte l'association.

• A partir de l'an prochain, la contraception féminine deviendra gratuite pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. Cette gratuité était jusqu'ici accordée aux jeunes filles de moins de 18 ans.

19h36 : "C'est un retour des choses. Il était tellement sympa avec son public (...) Dans la vie, il était vraiment très proche des gens", commente le biographe de Jean-Paul Belmondo, Laurent Bourdon, interrogé sur le plateau de franceinfo après l'hommage rendu à l'acteur disparu lundi.

18h41 : "Durant ces décennies, Jean-Paul Belmondo n'embrassa pas seulement les époques et les genres, il épousa la France." Le président de la République a longuement salué la vie et la carrière de l'acteur dans son discours aux Invalides. Retrouvez des extraits de son intervention.

18h29 : Surréaliste ! Beaucoup de sympathie pour l’acteur et la personne mais des honneurs militaires...

18h29 : Bel hommage à Jean-Paul Belmondo (j'ai eu les larmes aux yeux quand le cercueil est sorti des Invalides).

18h29 : Les larmes aux yeux mais le magnifique sourire de Bébel en tête. Adieu l'artiste et merci pour tous ces bons moments de cinéma !

19h40 : Pfff tout ce cirque pour un acteur ! Un bon acteur peut-être, mais bon il n'a fait que son métier. Le rayonnement de la France à l'étranger, oui, oui, je sais, mais bon, la Garde républicaine pour un civil qui n'a jamais œuvré pour la patrie, c'est trop.

19h40 : Belles paroles d'un petit-fils. Beau discours du président. Beaucoup d'émotion chez les ''people'' et les anonymes. Bel hommage à ce grand acteur sympathique.

19h40 : Vous avez suivi avec nous la cérémonie en hommage à Jean-Paul Belmondo. Dans les commentaires, voici quelques-unes de vos réactions.

18h32 : En ce début de soirée, voici l'essentiel de l'actualité de ce jeudi :

"Vous perdre, c'est perdre une part de nos vies." Emmanuel Macron a présidé l'hommage national à Jean-Paul Belmondo, mort après "six décennies de cavalcades à nos côtés". Le public pourra se recueillir, ce soir, aux Invalides à Paris, devant sa dépouille.

• La crise sanitaire a aggravé les difficultés financières des Français, particulièrement des plus défavorisés, selon le baromètre annuel du Secours populaire. "Ceux qui étaient déjà pauvres se sont encore enfoncés", alerte l'association.

• A partir de l'an prochain, la contraception féminine deviendra gratuite pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. Cette gratuité était jusqu'ici accordée aux jeunes filles de moins de 18 ans.


Un avion évacuant 200 personnes, dont des Américains, a décollé de Kaboul pour rejoindre Doha au Qatar, cet après-midi, une première depuis le retrait des forces américaines, fin août.

17h27 : @Gaël : Bébel ne sera pas enterré mais incinéré. Ses obsèques se dérouleront en l'église Saint-Germain-des-Prés, demain matin, dans l'intimité de la famille et des proches, avant la crémation, elle aussi dans l'intimité.

17h28 : Où va être enterré Jean-Paul Belmondo ?

17h23 : Je pleure 😢

17h23 : Quel panache cette sortie de Jean-Paul Belmondo sur cette superbe musique du Professionnel ! Salut l’artiste !

17h22 : Les yeux rougis, aussi bien parmi les figures du cinéma français que les fans de Bébel, les spectateurs présents à la cérémonie applaudissent le départ du cercueil vers le corbillard, de longues minutes durant.

17h13 : Après une nouvelle Marseillaise, durant laquelle Emmanuel Macron s'est tenu devant le cercueil de Bébel, la cérémonie touche à sa fin. La dépouille de l'acteur quitte la cour en musique, avec un extrait de la bande originale du Professionnel.


17h09 : C'était un chouette discours j'avoue.

17h24 : C’est la première fois que j’entends des applaudissements à la suite d'un éloge. Grande émotion

17h09 : "Cher Jean-Paul, vous perdre, aujourd'hui, pour tant de Françaises et de Français, c'est perdre un immense acteur, un long moment enchanté de cinéma français, et une part de nos vies."

Le chef de l'Etat conclut son discours, très applaudi, avec un "Adieu Bébel".

17h04 : Dans le public présent dans la cour des Invalides, difficile pour certains de contenir leur émotion.



17h01 : "Belmondo, c'est un peu nous, en mieux."

"Nous aimons Jean-Paul Belmondo parce qu'il nous ressemblait", poursuit le chef de l'Etat.

16h59 : "Durant ces décennies, Jean-Paul Belmondo n'embrassa pas seulement les époques et les genres, il épousa la France. (...) Il habita la France."

Le président évoque un acteur qui "traversa à grandes embardées l'histoire de notre pays" et mentionne Alain Delon, "seul complice à sa mesure".

16h56 : "Belmondo fut la figure qui transperça les styles, traversa les époques, cassa toutes les barrières."

Entamant son éloge funèbre, le chef de l'Etat salue "six décennies de cavalcades à nos côtés".

16h52 : "Là où il est, il sourit, comme toujours, et il est heureux de cet hommage."


Très ému, Victor Belmondo rappelle que son grand-père était toujours "touché et fier de recevoir les honneurs de l'Etat et de la France en général". Il est entouré d'autres membres de la famille, dont la plus jeune fille de l'acteur, Stella, 18 ans.

16h49 : Le cercueil du "Magnifique", porté par dix membres de la Garde républicaine et couvert d'un drapeau tricolore, est déposé au sol au centre de la cour des Invalides.

16h38 : Accompagné de son épouse, Brigitte, Emmanuel Macron est arrivé aux Invalides. La cérémonie, que vous pouvez regarder dans notre direct, débute sous le soleil avec une Marseillaise.


16h37 : Les petits-enfants de Bébel prendront part activement à cette cérémonie, avec une prise de parole de l'un d'eux, Victor, lui-même acteur. France 2 vous présente le clan Belmondo.




16h21 : Un coup d'œil au casting de cette cérémonie. On a déjà vu une grande partie du gouvernement prendre place aux Invalides, ainsi que François Hollande, Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Guillaume Canet, Marion Cotillard, Samy Naceri ou encore Cyril Hanouna.

16h16 : La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, fait son arrivée aux Invalides. Plus tôt, c'est la famille de Jean-Paul Belmondo qui a pris place dans la cour, tandis que de nombreux admirateurs de l'acteur restent à l'extérieur pour suivre la cérémonie sur grand écran.

16h11 : Demandez le programme :

• 16h30 : arrivée d'Emmanuel Macron, avec La Marseillaise et passage en revue des troupes


• 16h40 : entrée du cercueil dans la cour des Invalides

• 16h50 : prise de parole de Victor Belmondo, petit-fils de l'acteur, suivie de l'éloge funèbre par le chef de l'Etat et d'une minute de silence

• 17h20 : sortie du cercueil sur Chi Mai, d'Ennio Morricone

16h03 : A une demi-heure du début de l'hommage national rendu à Jean-Paul Belmondo, franceinfo vous propose une édition spéciale à la télévision et à la radio. Nos collègues de France 2 retransmettent également cette cérémonie.

15h59 : La file d'attente s'allonge devant les Invalides pour figurer parmi les 1 000 membres du public autorisés à assister à l'hommage national à Bébel. A l'intérieur, l'heure est aux dernières répétitions.

15h10 : Il est 14 heures, voici les principaux titres de ce jeudi :

• Agnès Buzyn va-t-elle être mise en examen ? L'ancienne ministre de la Santé est convoquée, demain, devant la Cour de justice de la République, dans le cadre de l'enquête portant sur la gestion de l'épidémie de Covid-19 par le gouvernement.

• A partir de l'an prochain, la contraception féminine deviendra gratuite pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. Cette gratuité était jusqu'ici accordée aux jeunes filles de moins de 18 ans.

• Au deuxième jour du procès des attentats de novembre 2015, le principal accusé, Salah Abdeslam, a de nouveau pris la parole, cette fois pour dédouaner trois de ses coaccusés. "Ce n'est pas le moment", lui a rétorqué le président.

• Le cercueil de Jean-Paul Belmondo est arrivé aux Invalides, en vue de l'hommage national qui sera rendu à l'acteur à partir de 16h30. Le public pourra ensuite se recueillir devant sa dépouille, avant les obsèques prévues demain matin.

13h42 : "Normalement, les hommages aux civils sont au Panthéon. On sent bien qu'il y a une gêne du côté des pouvoirs publics par rapport à ces personnalités. (...) On répugne un peu à les faire entrer au Panthéon."

Cet historien estime que le choix des Invalides est "une solution de facilité", permettant de s'appuyer sur la capacité d'organisation "rapide" de cérémonies par les militaires.

13h30 : Un peu plus de trois heures avant le début de l'hommage national en son honneur, le cercueil de Jean-Paul Belmondo est arrivé aux Invalides. Le public pourra se recueillir devant la dépouille de l'acteur à 19h30, à l'issue de la cérémonie. Une journaliste du Point est désormais sur place.

13h24 : "Il m'avait dit : 'Le jour où je casse ma pipe, ce serait bien qu'on repasse ça'. Alors, Jean-Paul, on va tenir cette promesse."

Le présentateur de "Vivement dimanche" raconte les dessous de la rediffusion, dimanche prochain, de l'émission qu'il avait consacrée à Jean-Paul Belmondo. L'animateur la présente comme "la plus belle" de sa carrière.

13h18 : Envie d'une bonne lecture ? Voici notre menu "best of" à nous, avec nos meilleurs articles du jour :

• Robin Prudent mène l'enquête sur les pratiques du géant français Lactalis, qui brouille les étiquettes de ses produits laitiers (de quoi faire tourner chèvre).

• Brice Le Borgne se penche en cinq graphiques sur les pénuries de médicaments, un phénomène qui prend de l'ampleur en France.

• Pierre Godon et Benoît Zagdoun vous racontent comment les films d'action estampillés "Bébel" ont écrasé le box-office entre 1975 et 1984.

12h06 : Il est midi, voici les principales informations :

#CONTRACEPTION La contraception des femmes jusqu'à 25 ans sera gratuite à partir du 1er janvier, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans les "4 Vérités" sur France 2. Concrètement, les femmes concernées pourront régler via le tiers-payant pour tous les actes médicaux liés à cette prescription.

Météo France a placé quatre départements du Sud-Ouest en vigilance orange aux orages et pluie-inondation. Il s'agit du Tarn-et-Garonne, du Gers, de la Haute-Garonne et de l'Ariège.

Pour le deuxième jour du procès des attentats de novembre 2015, la cour d'assises spéciale de Paris poursuit l'appel des parties civiles à partir de 12h30, avant l'appel des témoins et la lecture du résumé du dossier demain. Les premiers témoins ne sont pas attendus à la barre avant lundi.

La France rend un hommage national à l'acteur Jean-Paul Belmondo, mort lundi, à partir de 16h30. Un éloge funèbre sera prononcé par Emmanuel Macron dans la Cour d'honneur de l'hôtel des Invalides, suivi d'une minute de silence et de la Marseillaise.