Jean-Claude Bouttier : ami d'Alain Delon, acteur chez Lelouch

Le célèbre boxeur décédé le 3 août était un ami de l'acteur Alain Delon. C'est ce dernier qui a organisé un de ses mythiques combats contre l'argentin Carlos Monzon.  

Jean-Claude Bouttier et l\'acteur Alain Delon lors d\'une conférence de presse après le match contre Carlos Monzon au stade Roland Garros en 1973.
Jean-Claude Bouttier et l'acteur Alain Delon lors d'une conférence de presse après le match contre Carlos Monzon au stade Roland Garros en 1973. (STF / AFP)

Jean-Claude Bouttier, boxeur champion d'Europe des poids moyens, est décédé ce samedi 3 août à l'âge de 74 ans, a annoncé son ami le journaliste Charles Biétry sur Twitter. "Jean-Claude Bouttier, vaincu par la maladie, nous a quittés aujourd’hui. Le boxeur s’était illustré par ses titres de champion d’Europe et ses combats mythiques contre Monzon. Le consultant avait avec talent fait vivre la boxe sur Canal +. L’ami nous laisse un immense vide", écrit-il. Champion de France en 1971, le boxeur est notamment resté célèbre pour ses affrontements avec l'argentin Carlos Monzon, champion du monde en titre. Leur premier combat se tient le 17 juin 1972 à Colombes. Monzon frappe Jean-Claude Bouttier à l’œil. Ce dernier déclare forfait à cause d'une hémorragie interne.

Un combat organisé par Alain Delon

C'est son ami, l'acteur Alain Delon, qui organise une revanche. "Le deuxième championnat du monde, il a été mis en place grâce à monsieur Alain Delon. Qui, il faut le savoir, est très cocorico", témoignait Jean-Claude Bouttier dans une interview à l'Equipe. "Et puis, il avait en face de lui un petit gars qui a été apprenti boucher. Lui a été apprenti charcutier. Il avait beaucoup d’estime, beaucoup de respect. Il m'a même invité chez lui pour que je puisse préparer dans les meilleures conditions ce championnat du monde", expliquait le boxeur.

Jean-Claude Bouttier passe plusieurs semaines dans la résidence de l'acteur à Douchy, dans le Loiret, pour préparer ce face à face avec Carlos Monzon. Les deux boxeurs se retrouvent le 23 septembre 1973 au stade Roland Garros. Encore une fois, c'est Monzon qui l'emporte. "On n'était pas loin mais Monzon était plus fort que moi", a commenté Jean-Claude Bouttier. 

Une brève carrière d'acteur

En 1974, le boxeur français met un terme à sa carrière, après sa défaite face au Britannique Kevin Finnegan. 1975 est l'année de sa reconversion : il se lance dans l’organisation de combats de boxe et crée sa propre marque de vêtements. Au début des années 1980, il entame une (très) brève carrière d'acteur. Le champion apparaît à l'affiche du film de Claude Lelouch, Les Uns et les autres, une grande fresque suivant le destin de quatre familles de 1936 aux années 1980. Le film est nommé à Cannes et aux Césars. Même à l'écran, Jean-Claude Bouttier (alias Philippe Rouget dans le film) utilise ses poings.