Les trois derniers indices du succès planétaire d'"Intouchables"

Le film d'Olivier Nakache et Eric Toledano a été sélectionné pour représenter la France aux Oscar. 

Omar Sy et François Cluzet dans \"Intouchables\" d\'Olivier Nakache et Eric Toledano. 
Omar Sy et François Cluzet dans "Intouchables" d'Olivier Nakache et Eric Toledano.  (THE PICTURE DESK / AFP)

CINEMA -  La petite comédie est devenue un gros carton planétaire. Film français le plus vu à l'étranger, plus de 19 millions d'entrées en France, le césar du meilleur acteur pour Omar Sy ... Et bientôt un Oscar ? Intouchables, réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache a été selectionné, mardi 18 septembre, pour représenter la France en 2013 à la cette grand-messe du cinéma mondial que sont les Oscar. 

FTVi revient sur les trois signes qui confirment que le film d'Oliver Nakache et d'Eric Toledano n'a pas encore fini sa brillante carrière. 

1 Il devient le film français le plus vu à l'étranger 

En anglais, on dit The Intouchables. En espagnol ? Intocable, ou encore Ziemlich beste Freunde, en allemand. En passant le seuil des 23,1 millions d'entrées dans les salles obscures à l'étranger, le film phénomène de l'automne 2011 vient de battre le record détenu depuis près de dix ans par Le fabuleux destin d'Amélie Poulain du film français le plus vu à l'étranger, a indiqué dimanche 9 septembre uniFrance, l'organisme chargé de promouvoir l'exportation du cinéma français.

Intouchables, dont la sortie est encore attendue en Angleterre, en Australie et en Nouvelle-Zélande, "file vers les 25 millions d'entrées" à l'étranger, a prédit la directrice générale d'uniFrance, Régine Hatchondo, alors que le total des entrées en salles pour les films français est estimé pour 2011 à 66 millions. En France, près de 20 millions de spectateurs sont allés voir cette histoire d'amitié entre un patron devenu handicapé, joué par François Cluzet, et son aide à domicile Driss, interprété par Omar Sy.

2 Omar Sy est "bankable" jusqu'aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, où le critère de la recette prime sur le nombre d'entrées, Intouchables se classe troisième œuvre française sur le marché américain, avec 10 millions de dollars de recettes, derrière The Artist (45 millions de dollars) et Amélie Poulain (37 millions). Omar Sy succédera-t-il à Jean Dujardin en nouvelle star "frenchy" à Hollywood ? 

En tout cas, le producteur Harvey Weinstein semble croire en la bonne étoile d'Omar Sy. L'Américain a d'ores et déjà acquis les droit du film De l'autre côté du périph, de David Charhon, qui sort en décembre en France, dans lequel l'ancien auteur du "SAV" de Canal + endosse le rôle principal. 

3 Il est encensé par "The Guardian"

Avant sa sortie en Grande-Bretagne, le prestigieux quotidien britannique The Guardian (lien en anglais) s'est penché sur le phénomène Intouchables et évoque une œuvre "à la fois touchante et très drôle." "Comment une comédie française sur le handicap est-elle devenue un succès planétaire ?", s'interroge le journal.  

Pour Eric Toledano, co-réalisateur, "le film redéfinit notre image du héros, du superhéros d'hier à ces deux personnages qui acceptent la fragilité de leur vie", explique-t-il au quotidien. Surtout, le film pourrait même séduire l'exigeant public anglais : "C'est une forme d'humour britannique, note Eric Toledano. Les britanniques peuvent rire de tout, y compris de la souffrance."