“Mon Ninja et moi” : un beau film d'animation danois sur une amitié insolite

Véritable succès dans son pays natal, le film d'animation danois "Mon Ninja et moi" raconte une amitié entre un jouet animé et un collégien. Avec un aspect politique en prime. 

Article rédigé par
Marine Langlois - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Dans Mon Ninja et moi, Alex fait équipe avec son jouet animé et essaie de vraincre ses peurs.  (Soduku & Po-Up Production)

Repéré au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2019, Mon Ninja et moi a fait un carton au box-office du Danemark : 950 000 entrées dans un pays qui compte 5,7 millions d’habitants. Le film d’animation d’Anders Matthesen et Thorbjørn Christoffersen aborde des thèmes importants pour les adolescents, comme le harcèlement scolaire mais aussi... l’exploitation des enfants thaïlandais.

Une dimension politique

Dès sa scène d’ouverture, il est clair que Mon Ninja et moi est un film d’animation qui se veut politique. On se trouve en Thaïlande, dans une usine de jouets où des enfants sont forcés à travailler derrière des machines à coudre, exploités et même maltraités par leur employeur. Sans cette première scène, le pitch de Mon Ninja et moi se rapprocherait plus des productions Disney ou Pixar qu’à une prise de position politique. 

Alex est un adolescent de 5e qui vit avec sa mère, son nouveau compagnon et le fils de ce dernier. Pour son anniversaire, Alex reçoit de son oncle excentrique de retour de Thaïlande, un cadeau peu commun : un Ninja en peluche vêtu d’un tissu à carreau. Rapidement, Alex se rend compte que son jouet s’anime et parle. Enfant et Ninja vont faire un pacte : Alex doit aider son jouet à réaliser une mission secrète et ce dernier va redonner confiance à l’adolescent et le forcer à faire face à ses démons.

Affronter ses peurs 

Les démons d’Alex sont nombreux et permettent au film d’aborder des thématiques touchant tout particulièrement les adolescents. Le collégien fait partie d’une famille recomposée et doit s’habituer à son nouveau frère largement favorisé par le compagnon de sa mère. Au collège, la situation n’est guère meilleure : Alex et ses amis se font harceler par une brute plus âgée. Puis évidemment, vient la question du premier amour, celui qu'il éprouve pour Jessica, une 4e populaire qui le remarque à peine. 

Alex, un adolescent de 5ème, et un ninja font équipe dans le film d'animation Mon Ninja et moi.  (Soduku & Po-Up Production)

Mon Ninja et moi est avant tout une belle histoire d’amitié insolite, thème de prédilection des films d’animation. Si au début, la cohabitation entre adolescent et Ninja n’est pas gagnée, un beau lien finit par se tisser entre eux. La dimension politique, très présente au début du film, se perd un peu au fil de l'histoire, mais cela n’empêche pas Mon Ninja et moi d’être un beau film avec une animation fluide et expressive, qui se regarde avec plaisir.

Affiche du film d'animation Mon Ninja et moi, en salle le 15 juillet 2020.  (Alba Films)

La fiche

Genre : Animation
Réalisateurs : Anders Matthesen et Thorbjørn Christoffersen
Avec : AloÏs Agaësse, Stéphane Ronchevski, Adeline Chetail
Pays : Danemark
Durée : 1h22
Sortie : 15 juillet 2020
Distributeur : Alba Films

Synopsis : Le jeune Alex, élève en classe de 5ème, vit dans une famille recomposée. Pour son anniversaire, il reçoit de la part de son oncle excentrique, de retour de Thaïlande, une poupée Ninja vêtue d’un étrange tissu à carreaux. Alex découvre que le jouet s’anime et qu’il parle ! Le Ninja propose à Alex un pacte secret : il l’aide à devenir plus fort pour affronter ses peurs et ne pas se laisser intimider à la maison comme à l’école. En échange, Alex doit l’aider à accomplir une mystérieuse mission…Cette alliance faite d’amitié, de courage et d’humour transformera pour toujours ces deux improbables compagnons.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.