En Auvergne, un nouveau procédé de film d'animation grâce à un parapluie et un smartphone

Publié
Marie Paccou créatrice de parapluies animés
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Marie Paccou est à la fois dessinatrice et réalisatrice de films d'animation. Deux talents qu'elle fait fusionner dans ses "Ombrelottropes". Une nouvelle technique cinématographique dont elle vient de déposer le brevet.

C'est une nouvelle façon de faire du cinéma. Filmer un mini dessin animé sur smartphone grâce aux mouvements d'un parapluie ou d'une ombrelle.
L'idée a émergé dans l'esprit de la réalisatrice Marie Paccou. Son brevet d'"ombrellotrope" vient tout juste d'être publié au Journal Officiel.

Des films au parapluie et au smartphone

Il y a ceux qui usent et abusent des effets spéciaux pour créer des décors en images de synthèse et puis il y a ceux qui préfèrent revenir aux fondamentaux de la lanterne magique. En faisant tournoyer ses parapluies et ombrelles dessinés, Marie Paccou se range définitivement dans la deuxième catégorie.

Un système hérité des précurseurs du cinématographe qui fusionne avec les outils d'aujourd'hui. En tournant, les ombrelles créent des images en mouvement. "Chaque dessin est similaire mais légèrement différent du précédent. Pour voir l'effet d'animation il faut le système d'obturation de la caméra d'un smartphone", explique Marie Paccou.

Des pièces uniques

Pour Marie Paccou, l'animation se décline sur toute sorte de supports. Des livres qu'elle griffonne sans complexe pour les transformer en flip-books aux objets du quotidien, la rencontre avec le parapluie était presque inévitable. Mais pas n'importe lequel. Marie travaille essentiellement avec les rois du parapluie : les Asiatiques. "Il faut un bon fabricant car chaque pan est différent et il est crucial qu'il soit monté de la bonne manière", détaille-t-elle.

Ensuite, il faut donner vie à la toile. Techniquement, le dessin est directement tracé à la main sur la toile avec des outils indélébiles. Chaque modèle est unique, mais à terme, elle envisage de faire fabriquer des séries. 

Création d'Ombrellotrope par Marie Paccou (France 3 Auvergne)

Une passion pour l'animation

Entre dessin et cinéma, l'animation est depuis longtemps dans la vie de Marie Paccou. C'est à l'âge de 15 ans qu'elle se prend pour passion du trait en mouvement. Elle parfait sa technique aux Arts Décoratifs de Paris, où elle réalise son premier film en 1998 intitulé Un JourElle poursuit ensuite ses études au Royal College of Art de Londres, où elle réalise Quand tu dors, puis Moi, l'Autre, en co-production avec la FilmAkademie de Wurttemberg. Empreintes de poésie et de candeur, ses réalisations ont obtenu de nombreuses récompenses.

Aujourd'hui, la créatrice transmet sa passion et son savoir-faire lors d'ateliers auprès des enfants qui découvrent la magie des choses simples.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.