Vidéo Vincent Lindon : "Le cinéma peut faire bouger les consciences”

Publié Mis à jour
Brut
Article rédigé par

“Ma définition de la vedette ou de la star, c’est ‘the guy next door’, le monsieur qu’on peut tous être”. Pour Brut, Augustin Trapenard a rencontré l’acteur et réalisateur Vincent Lindon, qui est président du festival de Cannes 2022.

Le cinéma doit parler au plus grand nombre

Lors de son interview par Augustin Trapenard pour Brut, l’acteur Vincent Lindon, président du festival de Cannes 2022, revient sur sa vision du cinéma.

Selon l’acteur, “le meilleur moyen de montrer sa différence, c’est d’accepter sa ressemblance avec tous.” 

“Le cinéma peut faire bouger les consciences, aider à réfléchir, déplacer des différences”

“Je crois qu’on a tous envie de voir les films comme des spectateurs, avec le cœur, sans a priori ou attentes particulières.”

“Il faut que ça parle au plus grand nombre d'être humains sur la terre. Ce serait une belle palme. Un film aimé, vu et qui aurait bouleversé ou changé ce petit quelque chose chez le plus grand nombre de gens” explique Vincent Lindon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.