Vidéo Adèle Exarchopoulos revient sur ses différents rôles au cinéma

Publié
Brut
Article rédigé par

“A chaque film, j’essaye de trouver quelque chose de différent”. Adèle Exarchopoulous revient au Festival de Cannes à l’affiche du film “Fumer fait tousser” de Quentin Dupieux. Elle se confie à Augustin Trapenard sur ses différents rôles au cinéma.

Chaque film est un pari” 

“Je me suis avouée qu’il y avait plus de choses que je devais prouver à moi-même qu’aux autres, qu’il y avait des choses que je n’étais pas capable de faire, et que ce n’était pas grave.”

Actuellement au Festival de Cannes, l’actrice française Adèle Exarchopoulos revient sur la complexité de passer d’un rôle à l’autre au cinéma. 

“Je n’ai pas trouvé une ligne de conduite que j’arrive à appliquer à chaque fois, mais j’en rêve !”

Tout le monde construit un personnage, de la régie à la musique

Pour l’actrice, le rôle d’un acteur se base avant tout sur “la sincérité". “Mais ça ne veut pas dire qu’il faut que j’ai la même morale que mon personnage, sinon ce serait trop ennuyeux”, précise Adèle Exarchopoulos.

“Dans les films, j’avoue que je ne théorise pas vraiment le corps. J’essaye de faire ça assez naturellement. Mais depuis Quentin Dupieux et Léa Mysius, mon travail passe davantage à travers le corps”. 

Après “La vie D’Adèle” il y a 9 ans, l’actrice a joué dans de nombreux films, comme “Les cinq diables” de Léa Mysius ou encore “Mandibules” de Quentin Dupieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.