L'Allemande Iris Knobloch remplace Pierre Lescure à la direction du Festival de Cannes, sur fond de polémique

Le Festival de Cannes a élu mercredi une nouvelle présidente, une juriste au profil international et à la longue carrière dans le cinéma. Iris Knobloch, ex-dirigeante de Warner France, succédera début juillet à Pierre Lescure, 76 ans, en poste depuis 2014.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Iris Knobloch à la cérémonie des César de 2013. Présidente de Warner France, elle pose avec le César reçu par Fargo dans la catégorie meilleur film étranger (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

Peu connue du grand public, Iris Knobloch va devenir la première femme à présider le prestigieux festival de Cannes. Son mandat, d'une durée de trois ans, couvrira les éditions 2023, 2024 et 2025. Elle a été élue par le conseil d'administration à bulletins secrets, comme le prévoient les statuts.

La future présidente se réjouit dans le communiqué de "consacrer toute (son) énergie au rayonnement de cet événement planétaire, rendez-vous majeur pour la sauvegarde de la vie culturelle d'un monde qui en éprouve, plus que jamais, l'impérieuse nécessité". Mme Knobloch a fait l'essentiel de sa carrière chez Warner, l'un des principaux studios américains, dont elle a dirigé les activités françaises, puis dans une partie plus large de l'Europe, jusqu'à l'été dernier.

Elle est une habituée de Cannes, où elle a accompagné de nombreux réalisateurs et artistes, de Clint Eastwood (Impitoyable) à Michel Hazanavicius (The Artist), en passant par Woody Allen, Steven Soderbergh ou George Miller, souligne le communiqué.

Une élection controversée

En juillet dernier, elle a  participé à la création et pris la tête d'I2PO, un véhicule financier créé par la famille Pinault et le banquier d'affaires Matthieu Pigasse, pour lever des fonds et faire des investisements dans les secteurs du divertissement et des loisirs.

Ces activités avaient fait craindre à certains représentants du cinéma français, qui disposent aux côtés des pouvoirs publics de sièges au conseil d'administration du festival, un potentiel conflit d'intérêts. Ils avaient déploré le manque de "transparence" dans le processus de choix de la candidate, dans un courrier à l'actuel président consulté par l'AFP.

En route pour l'édition 2022

Après cette élection, l'attention se concentre désormais sur la sélection officielle de la 75e édition du festival, qui doit être annoncée le 14 avril par le délégué général, Thierry Frémaux.

Pour l'instant, très peu d'informations ont filtré sur cette édition qui retrouve sa période habituelle, en mai (du 17 au 28 cette année). Seule la projection de Top Gun Maverick avec Tom Cruise a été confirmée, mais la composition du jury n'a pas encore été dévoilée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.