"Il n'y a pas de cluster cannois" : Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes rappelle cependant les règles

Thierry Frémaux se veut rassurant, tout en rappelant aux festivaliers que le port du masque reste la règle en intérieur.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, 8 juillet 2021 (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

"Il n'y a pas de cluster cannois", a lancé samedi le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux, au cinquième jour d'une édition organisée sur fond d'épidémie de Covid-19.

"Hier, on a fait plus de 3.000 tests et zéro cas positif. Tout ça pour dire que les rumeurs d'un cluster cannois sont infondées. On fait tous très attention, on a tous envie de se montrer exemplaire, que le festival aille jusqu'au bout, que la pandémie s'arrête", a-t-il déclaré peu avant le début d'une projection.

"0 test positif. C'était 1, la veille et 2 en moyenne depuis l'ouverture", a complété sur Twitter le président du Festival, Pierre Lescure.

Rappels à la règle

Jeudi, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de photos montrant des spectateurs ne portant pas de masque lors de projections, Thierry Frémaux était monté au créneau, rappelant aux festivaliers que leur port était la règle en intérieur. Un message de Pierre Lescure est même désormais diffusé à cette fin à chaque début de projection.

Un conseil de défense sanitaire, autour d'Emmanuel Macron, doit se tenir lundi prochain pour prendre de nouvelles mesures afin d'éviter une quatrième vague de Covid-19 en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.