Festival de Cannes : l'acteur Vincent Lindon présidera le jury de la 75e édition

Il succède à Spike Lee à la présidence du jury du Festival de Cannes lors de cette 75e édition, du 17 au 28 mai. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur français Vincent Lindon lors d'une séance photo pour la présentation du film Titane au Festival de Cannes, le 14 juillet 2021. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

L'an dernier, il était à l'affiche de la Palme d'or, Titane de Julia Ducournau. L'acteur Vincent Lindon présidera le jury du 75e Festival de Cannes, du 17 au 28 mai, ont annoncé les organisateurs mardi 26 avril. C'est le premier Français à tenir ce rôle depuis Isabelle Huppert en 2009. Il succède au réalisateur américain Spike Lee.

"C'est un immense honneur et une très grande fierté de me voir confiée, au milieu du tumulte des multiples événements que nous traversons dans le monde, la splendide et lourde tâche de présider le Jury du 75e Festival International du Film de Cannes", a réagi Vincent Lindon.

Un calendrier bousculé

Lors de la Cérémonie de clôture le 28 mai, celui qui avait remporté le prix d'interprétation masculine en 2015 remettra la Palme d'or à l'un des 21 flms en compétition, entouré de huit jurés. Parmi eux, l’actrice suédoise Noomi Rapace (Millénium) et les réalisateurs iranien Asghar Farhadi (Un héros, Everybody Knows), et norvégien Joachim Trier (Julie (en 12 chapitres), Oslo, 31 août). Jeff Nichols, scénariste et réalisateur américain (Take Shelter, Midnight Special), Ladj Ly, réalisateur, scénariste, acteur et producteur français (Les Misérables), l'actrice indienne Deepika Padukone, l'actrice-réalisatrice italienne Jasmine Trinca (La Chambre du fils) et enfin l'actrice, productrice, scénariste et réalisatrice américano-britannique Rebecca Hall, complètent ce 75e jury. 

Cette annonce survient au terme d'un long suspense : d'ordinaire, le président du jury est connu en début d'année, avec le jury dévoilé quelques semaines avant le Festival. Avec le redémarrage du cinéma post-pandémie et l'essor des séries, "tous les artistes travaillent", avait souligné mi-avril Thierry Frémaux, le délégué général du Festival, pour justifier ce calendrier bousculé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.