Festival de Cannes : l'acteur oscarisé Forest Whitaker recevra une Palme d’or d’honneur lors de la 75e édition

L'acteur américain sera l’invité d’honneur de la cérémonie d’ouverture du 75e Festival de Cannes, retransmise en direct par France Télévisions et Brut. Il recevra une Palme d’or d’honneur pour sa carrière mais aussi pour son engagement discret mais affirmé dans plusieurs actions humanitaires

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Le comédien Forest Whitacker lors des Gotham Awards le 29 novembre 2021 à New York (DIA DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP)

Après Jodie Foster en 2021, c’est l’acteur oscarisé Forest Whitaker qui sera l’invité d’honneur de la cérémonie d’ouverture du 75e Festival de Cannes (17-28 mai 2022), retransmise en direct par France Télévisions et Brut. 

Tout comme Jeanne Moreau, Bernardo Bertolucci, Manoel de Oliveira, Jean-Pierre Léaud, Agnès Varda ou encore Alain Delon, il recevra une Palme d’or d’honneur, qui "salue un parcours artistique brillant et une personnalité rare autant qu’un engagement discret mais affirmé dans les grandes actions humanitaires de notre époque".

À cette occasion, For the Sake of Peace (Au nom de la Paix), réalisé par Christophe Castagne et Thomas Sametin et produit par Forest Whitaker, sera projeté le mercredi 18 mai 2022 en séance spéciale.

Un grand acteur

Forest Whitaker est une légende qui impressionne à la fois la pellicule, les spectateurs, les décideurs d’instances gouvernementales. Son destin et son aura artistiques se sont pleinement révélés lors de sa première venue au Festival de Cannes en 1988, où il incarnait le génie Charlie Parker, jazzman visionnaire qui éleva le saxophone à un niveau d'expression inédit. Clint Eastwood lui offre alors son premier grand rôle, même s’il s’était déjà fait remarquer chez Martin Scorsese dans La Couleur de l'argent, Oliver Stone dans Platoon ou Barry Levinson dans Good Morning, Vietnam.

À 27 ans, il reçoit le Prix d’interprétation pour ce Bird d’anthologie. Le monde entier découvre un acteur d’une puissance phénoménale, au diapason d’une sensibilité qui impose incontestablement une forme de grâce, un bloc d’émotion qui fait passer toute la fragilité humaine dans la voix et le regard. "En accueillant Forest Whitaker à Cannes, j’ai pu rencontrer et admirer un artiste au charisme immense et à la présence lumineuse, déclare Thierry Frémaux, délégué général. Sa filmographie est à la fois éblouissante et pleinement accomplie", ajoute-t-il.

Il y a 34 ans, venir à Cannes pour la première fois a changé ma vie et m’a confirmé que me dévouer à chercher des relations différentes avec l’humanité à travers le cinéma, était la bonne décision. C’est toujours un privilège de revenir pour ce beau festival, pour y exposer mon travail mais aussi pour être inspiré par les plus grands artistes de ce monde. Je suis incroyablement honoré d’être célébré dans le cadre du 75e anniversaire du Festival.

Forest Whitaker

Palme d'or d'honneur du 75e Festival de Cannes

Un homme de conviction

En attribuant une Palme d'or d'honneur à Forest Whitaker, le Festival de Cannes tient aussi à saluer les convictions humanistes du comédien. "J’ai également pu observer de près ses convictions d’homme, l’attention qu’il porte à la jeune génération et sa foi en un monde meilleur, auquel il contribue lui-même – et concrètement, par son engagement – à améliorer. Rares sont les artistes qui trouvent un aussi bel équilibre. Forest y parvient et montre l'exemple", souligne Thierry Frémeaux.

"Il est de tradition pour le Festival de Cannes d’honorer ceux qui ont fait son histoire et Forest Whitaker en fait partie, ajoute Pierre Lescure, président du Festival de Cannes. Il est ce jeune acteur que Clint Eastwood fit découvrir dans Bird et cet homme qui élargit sa vision du monde pour l’offrir à ceux qui souffrent et à ceux qui se battent", ajoute-t-il.

En 2012, l’artiste a fondé la Whitaker Peace & Development Initiative (WPDI), une ONG qui opère en Ouganda, au Soudan du Sud, au Mexique, en Afrique du Sud, au Cameroun, Tchad et Gabon et même à Los Angeles. Œuvrant à la paix et à la résilience économique dans des territoires marqués par le conflit armé et la violence, WPDI a, en 10 ans, touché plus d’un million et demi de personnes, grâce à un réseau comptant plus de 2 500 jeunes leaders et 14 centres d’apprentissage.

Une impressionnante filmographie

Forest Whitaker est revenu six fois en sélection officielle dont quatre en compétition après Bird, avec A Rage in Harlem (La Reine des pommes) de Bill Duke, Body Snatchers d’Abel Ferrara et l’inclassable Ghost Dog : La Voie du Samouraï de Jim Jarmusch.

The Crying Game, Smoke, Panic Room, Phone Game, Le Dernier Roi d'Écosse (Oscar et Golden Globe du meilleur acteur), Au bout de la nuit, La Rage au ventre, Rogue One: A Star Wars Story, le Marvel Black Panther, Le Majordome, Respect : ces quelques films disent son éclectisme et son amour du grand écart. Citons enfin Zulu de Jérôme Salle qui fut projeté en Clôture du Festival 2013.

Sa filmographie d’acteur est bientôt rejointe par une œuvre de réalisateur et de producteur. Forest Whitaker signe quatre longs métrages (Strapped, Où sont les hommes?,  Ainsi va la vie, Des étoiles plein les yeux) et produit notamment le bouleversant Fruitvale Station, premier film de Ryan Coogler présenté à Un Certain Regard, l’euphorisant Dope ou plus récemment Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloé Zhao. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.