Cet article date de plus d'un an.

Festival de Cannes 2023 : la réalisatrice Justine Triet remporte la Palme d’or

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Festival de Cannes 2023 : la réalisatrice Justine Triet remporte la Palme d’or
Article rédigé par France 2 - N. Lemarignier, A. Sylvain, J. Cohen-Olivieri
France Télévisions
France 2
Parmi les prises de parole, c’est celle de la lauréate de la Palme d’or Justine Triet qui fait réagir. À travers un discours politique et engagé, elle a critiqué la réforme des retraites, ainsi que la répression du gouvernement.

Justine Triet, une réalisatrice française, est la Palme d’or du 76e Festival de Cannes. Récompensée pour son film "Anatomie d’une chute", sur scène, la réalisatrice a choisi la confrontation. Elle critique l’attitude du gouvernement face aux opposants à la réforme des retraites. "Cette contestation a été niée et réprimée de façon choquante. Et ce schéma de pouvoir dominateur de plus en plus décomplexé éclate dans plusieurs domaines", a-t-elle déclaré.

La ministre de la Culture répond 

La réalisatrice dénonce aussi l’exécutif qui, selon elle, met en danger l’exception culturelle française. Un discours injuste pour la ministre de la Culture. "Un tiers des films soutenus sont des premiers films, c’est-à-dire de nouveaux réalisateurs ou réalisatrices (...) on ne soutient pas que des films rentables comme elle semble le dire", répond-elle. De nombreux responsables des gauches applaudissent la prise de parole de Justine Triet

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.