Cannes 2019 : le réalisateur de "Drive", Nicolas Winding Refn s'invite hors-compétition avec un nouveau projet

Le cinéaste danois est venu plusieurs fois à Cannes. Ce vendredi 17 mai, il est de retour pour deux épisodes de "Too old to die young", une série disponible prochainement sur Amazon Prime.

Le réalisateur danois Nicolas Winding Refn durant le festival de Cannes en 2016.
Le réalisateur danois Nicolas Winding Refn durant le festival de Cannes en 2016. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

Nicolas Winding Refn cultive depuis des années un cinéma où la frontière en l'horreur et la beauté se fait mince. C'est à nouveau le cas pour Too Old to die young, une sérié réalisé pour Amazon Studios et présentée ce vendredi 17 mai à Cannes. Sur la Croisette, le Danois n'est plus un inconnu : prix de la mise en scène pour Drive en 2011, et revenu récemment en sélection officielle avec Only God Forgives (2013) et The Neon Demon (2016). Des oeuvres qui ont toujours fait réagir et son nouveau projet s'annonce aussi comme une surprise très attendue.

Un fragment de série présenté à Cannes

Chose assez peu commune, la série de Nicolas Winding Refn ne sera pas présentée dans l'ordre. En effet, ce sont les épisodes 4 et 5 (intitulés North of Hollywood et West of hell) qui seront projetés à Cannes. Pourquoi ce choix étonnant ? Ni le réalisateur, ni les équipes de production d'Amazon n'ont expliqué ce choix. Est-ce que cela va empêcher les festivaliers de comprendre les enjeux de la série ? Mystère...

Par contre, quelques points techniques sont déjà connus.Too Old to die young comprend 10 épisodes de 90 minutes, soit 16 heures au total. L'histoire nous plonge dans un Los Angeles très sombre. Un policier recherche l’homme qui a assassiné son partenaire. Autour de lui, des tueurs à gages, des yakuzas, des cartels mexicains, la mafia russe et des gangs d'adolescents assassins.

Au casting, Nicolas Winding Refn s'est entouré de Miles Teller (Whiplash, Divergente), Jena Malone (Nocturnal Animals) et John Hawkes (Three Billboards). À la musique, on retrouve le compositeur Cliff Martinez, ex-membre des Red Hot Chili Peppers et ayant déjà travaillé sur la musique des trois derniers films du cinéaste danois. Too Old to Die Young sera disponible en exclusivité sur Amazon Prime le 14 juin.

Ce n'est pas la première fois qu'une série a le droit à une diffusion dans la sélection cannoise. En 2017, la deuxième saison de Top of the Lake de Jane Campion et les deux premiers épisodes de la saison 3 de Twin Peaks de David Lynch avaient déjà eu cet honneur.

L\'affiche de \"Too old to die young\", le nouveau projet de Nicolas Winding Refn.
L'affiche de "Too old to die young", le nouveau projet de Nicolas Winding Refn. (Amazon Prime Video)

Un cinéma qu'il faut apprivoiser

Soyons honnêtes, le cinéma de Refn peut être inégal et n'est pas la tasse de thé de tout le monde. Toutefois, les fans du réalisateur seront ravis de retrouver une ambiance de film noir, à l'esthétique très néonisée, comme ce qu'il a pu proposer dans Drive et Only God Forgives.

Comme souvent dans les œuvres du réalisateur danois, Too Old to Die Young sera une histoire violente, centrée sur des personnages à la morale douteuse, rendant cet univers à la fois détestable et fascinant. L'ambiance sonore jouera sûrement énormément sur la qualité du film, sachant que NWR s'attarde beaucoup sur cet aspect (en témoigne la scène d'introduction de Drive).

Ryan Gosling dans \"Drive\" de Nicolas Winding Refn (2011).
Ryan Gosling dans "Drive" de Nicolas Winding Refn (2011). (ARCHIVES DU 7EME ART)

Si le scénario paraît assez basique (une énième vengeance de flic), il pourrait se révéler surprenant vu la liberté de création offerte par Amazon Studios au Danois. Elle nécessitera un peu de patience de la part du public, car l'intrigue peut mettre beaucoup de temps à s'installer durant ces 16 heures.

Les habitués ne devraient donc pas être déçus avec la découverte ce nouvel univers. Dans The Hollywood Reporter, le co-scénariste de la série, Ed Brubaker, décrit Too Old To Die Young comme "le projet de Nicolas Winding Refn le plus fou qui ait jamais existé". Et pour ceux qui veulent découvrir le cinéaste danois, plongez-vous dans sa filmographie... Ou bien jetez un coup d'oeil au documentaire réalisé sur ses tournages par sa femme, Liv Corfixen.

Filmographie de Nicolas Winding Refn :

1996 :  Pusher

1999 : Bleeder

2003 : Inside Job (Fear X)

2004 : Pusher 2, du sang sur les mains

2005 : Pusher 3, L'Ange de la mort

2008 : Miss Marple - Nemesis (téléfilm)

2009 : Bronson

2010 : Le Guerrier silencieux (Valhalla Rising)

2011 : Drive → Prix de la mise en scène 64e festival de Cannes

2013 : Only God Forgives → Compétition - Sélection officielle

2016 : The Neon Demon → Compétition - Sélection officielle 

2019 : Too Old to Die Young (série télévisée)