Au Festival de Cannes, les Talents Adami font passer des acteurs derrière la caméra et mettent en lumière de jeunes comédiens

Aïssa Maïga, Pascale Arbillot, Raphaël Personnaz et Déborah François sont passés derrière la caméra pour réaliser leur premier court-métrage présenté à Cannes dans le cadre des Talents Adami Cinéma.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les quatre cinéastes de ces Talents Adami 2022 venus présentés leurs courts-métrages au Festival de Cannes : Aïssa Maïga, Déborah François, Pascale Arbillot et Raphaël Personnaz. (SHUTTERSTOCK/SIPA / SIPA)

Chaque année depuis 1993, les Talents Adami (du nom de l’organisme qui gère collectivement les droits des artistes interprètes) permettent de faire découvrir de jeunes actrices et acteurs auprès des professionnels du cinéma. Ces jeunes pousses sont mises en lumière dans des courts-métrages réalisés par des personnalités du cinéma et diffusés en avant-première au Festival de Cannes avant de circuler dans de très nombreux festivals en France et à l’étranger. 

Jeunes comédiens et apprentis cinéastes

Cette année, les comédiennes Pascale Arbillot, Aïssa Maïga, Déborah François et le comédien Raphaël Personnaz ont enfilé pour la première fois la casquette de cinéaste. Point commun entre les courts-métrages de Déborah François et Raphaël Personnaz : tous deux ont choisi les Hauts-de-France comme décor de leur première expérience derrière la caméra. Leur scénario, très différent, les a même conduit à tourner au même endroit, à savoir l’hôpital d’Armentières. 

FTR

"Mouton noir" de Déborah François

Mouton noir de Déborah François raconte l’histoire d’une fratrie formée par Ania (Vanille Lehmann), Lyssa (Ludmilla Makowski) et Gab (Jérémy Grillet). Leurs parents ont été assassinés. Un drame qui a conduit Ania en hôpital psychiatrique où sa soeur Lyssa lui rend régulièrement visite. Le retour de Gab, le frère cadet, après plusieurs années d’absence, va faire éclater la chape de plomb qui pèse sur le secret entourant la mort des parents.  

Déborah François a voulu faire un film sur l’enfermement psychique et physique. Une de ses héroïnes, Ania, est schizophrène. Un état psychique difficile à appréhender mais que Déborah François a eu l’occasion de travailler dans son métier de comédienne. En 2017, elle a incarné Hélène Jegado dans Fleur de Tonnerre, un film de Stéphanie Pillonca inspiré de l’histoire vraie de cette Bretonne à qui on a attribué plusieurs dizaines d’assassinat et qui fut condamnée à mort en 1852. Elle avait des tendances schizophrènes. Pour aider ma comédienne à jouer ce rôle où l’on doit faire semblant d’entendre des voix raconte Déborah François, j’ai utilisé une oreillette pour lui envoyer des voix particulières à des moments où elle ne s’y attendait pas." 

"L'arène" de Raphaël Personnaz

Quant à Raphaël Personnaz - présent en compétition à Cannes aux côtés de Reda Kateb pour le film Nos frangins de Rachid Bouchareb – il a choisi de faire un film autour du monde politique. L’arène suit les pas de Camille (Camille Claris), jeune candidate aux législatives parachutée dans une circonscription des Hauts-de-France. Pendant sa campagne, elle est confrontée à une grève dans un hôpital, suivie de près par les médias. Inexpérimentée, elle va trouver le soutien d’Ahmed (Ahmed Hammadi Chassin) qui semble connaître les ficelles du métier et qui va bientôt prendre le contrôle de la situation. Ils vont croiser le chemin d'un jeune gréviste Logann (Logann Antuofermo). 

Raphaël Personnaz voulait confronter les jeunes comédiens à l’univers de la politique, qui s’est beaucoup rajeuni ces derniers temps. Il a également voulu donner un côté documentaire à son film en faisant peu de prises avec ses comédiens à qui il dit avoir laissé beaucoup de liberté dans leur façon de ressentir les choses.  

Ces Talents Adami 2022 mettent aussi en lumière le court-métrage de Pascale Arbillot, La Nuit des chasseurs, avec Marie Narbonne, Nils Othenin-Girard et Rachid Gwella et celui d'Aïssa Maïga, Nô Féminist, avec Aksel Carrez, Selena Diouf et Coline Rage. 

Les Talents Adami 2022. (Adami)

Ces quatre courts-métrages sont d’ores et déjà visibles sur france.tv. Pour cela, il suffit de créer gratuitement un compte.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.