EN IMAGES. Dénichez les boulettes commises dans vos films préférés

Certains fans ont détecté des erreurs dans "Seul sur Mars". Mais le film de Ridley Scott, sorti mercredi en salles, est loin d'être une exception. La preuve en images.

L\'astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort dans \"Seul sur Mars\", de Ridley Scott, sorti en salles le 21 octobre 2015.
L'astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort dans "Seul sur Mars", de Ridley Scott, sorti en salles le 21 octobre 2015. (20TH CENTURY FOX FRANCE)

Cacher les caméras, faire attention aux reflets, aux anachronismes... Le quotidien des réalisateurs n'est pas simple. Surtout quand des cinéphiles décortiquent leurs films préférés au ralenti et analysent chaque mouvement. Dernière victime en date : Seul sur Mars, le film de science-fiction sorti mercredi 21 octobre. Car même s'il se vante de faire preuve d'un ultra-réalisme, le long-métrage de Ridley Scott a commis quelques boulettes. 

Francetv info vous propose de dénicher les erreurs, relevées par l'émission "Faux raccord", qui parsèment les films marquants de ces dernières années. Faites glisser la barre de la gauche vers la droite pour voir la solution. A vos méninges.

"Seul sur Mars"

(TWENTIETH CENTURY FOX)

"Matt Damon n'a pas planté que des pommes de terre sous serres sur la planète rouge. Manifestement, il a aussi réussi à planter des arbres en plein air", ironise David Fossé, journaliste scientifique pou Ciel et Espace. Tourné en Jordanie, le film en a gardé quelques souvenirs, comme des arbres ou ces plantes. Il y aurait donc bien de l'eau et de la vie sur Mars, selon le réalisateur Ridley Scott.

"Harry Potter à l'école des sorciers"

(WARNER BROS)

Dans le premier volet de la saga, Harry découvre le miroir du Riséd, qui reflète vos envies les plus profondes. Il court donc pour le montrer à son ami Ron. Pour s'y rendre sans se faire remarquer, Harry utilise sa très chère cape d'invisibilité. Une cape en réalité verte, sur laquelle les réalisateurs ont ajouté le fond via des effets spéciaux. Seulement, ils ont ici oublié de faire disparaître toutes les preuves... 

"Inglourious Basterds" 

(UNIVERSAL PICTURES)

Quentin Tarantino n'est visiblement pas bon en mathématique. Ici dans Inglourious Basterds, film sorti en 2009, dont l'action se déroule pendant la seconde guerre mondiale, un journal détaille les actes du célèbre Hugo Stiglitz, un soldat allemand qui aurait tué 13 officiers de son camp. L'émission "Faux raccord" souligne pourtant que le compte n'est pas bon. En effet, sur le journal, seuls 12 portraits d'officiers apparaissent.

"Le Roi Lion"

(WALT DISNEY)

Il a bercé votre enfance mais, maintenant que vous êtes grands, il est temps de briser le mythe. Dans le Roi Lion, l'émission Faux raccord détecte quelques soucis de couleurs ou de dessins. Ici, le reflet dans l'eau de Simba se superpose étrangement avec celui de Zazou, alors que celui de l'oiseau devrait le recouvrir. 

"Star Wars : l'Empire contre-attaque" 

(TWENTIETH CENTURY FOX)

Si, pour son époque, les effets spéciaux de Star Wars étaient révolutionnaires, certains ont tout de même connu quelques soucis. Dans cette scène, alors que Chewbacca embarque C3PO, on peut apercevoir les semelles de chaussures de l'acteur sous son costume. Le septième épisode, le Réveil de la Force, qui sort le 16 décembre en France, ne devrait pas connaître les mêmes mésaventures. 

"Titanic"

(TWENTIETH CENTURY FOX)

"Monet !", s'exclame Jack quand il découvre les peintures qu'a emmenées Rose à bord du Titanic. Un goût pour l'art certain chez ces deux amoureux maudits, mais un goût très avant-gardiste tout de même. La série Les Nymphéas a, en effet, mobilisé toute l'énergie de Claude Monet à partir de 1914, tandis que le Titanic, lui, a sombré dans l'océan Atlantique en 1912. 

"Les Visiteurs"

(GAUMONT BUENA VISTA)

Godefroy de Montmirail est perdu dans le présent, dans les Visiteurs. Et il y a de quoi, si les panneaux routiers sont si bien agencés, comme celui de Parnans sous Montmirail. "Je ne vois pas bien à qui il est destiné vu qu'il est tourné vers le champ", se demandent les présentateurs de l'émission "Faux raccord".