DVD : Claude Chabrol, François Truffaut, des contes merveilleux et des films fantastiques pour les fêtes

Une sélection de coffrets originaux pour la famille, les cinéphiles et amateurs de la mythique Hammer Films.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
"Les Contes merveilleux de Ray Harryhausen" en DVD, réédition de 2020. (CARLOTTA FILMS)

Même si les plateformes de streaming ont le vent en poupe en cette période de confinement, les DVD demeurent un cadeau de choix pour les fêtes. Le support physique participe à la constitution d’une vidéothèque au même titre qu’une bibliothèque, comme bel objet, avec des compléments riches et inédits.

Pour les fêtes, le spécialiste des effets spéciaux Ray Harryhausen nous offre ses Contes merveilleux, Claude Chabrol ses thrillers féminins, François Truffaut une sélection de ses films les plus rares, et la Hammer, ses derniers films d’épouvante des années 1970 au crépuscule de sa gloire.

Les Contes merveilleux par Ray Harryhausen

Ray Harryhausen, magicien des effets spéciaux en stop motion (animation de figurines image par image), a réalisé une série d’adaptations de contes classiques à partir de 1949. Le Petit Chaperon rouge, Hansel et Gretel, Raiponce, Le Roi Midas proposés dans ce DVD. Vous y découvrirez aussi Le Lièvre et la tortue, seulement achevé en 2002. De charmantes adaptations qui éludent le côté parfois cruel des fééries d'origine, mais chatoyantes dans ces versions colorées réalisées avec le soin et le perfectionisme d'un génie à ses débuts.

Les riches compléments inédits comprennent Les Contes de ma mère l’oye, quatre courts films de jeunesse sur lesquels Harryhausen (Jason et les Argonautes, L’Île mystérieuse, Le Choc des titans) s’est fait la main dans le garage de ses parents avant de rejoindre Hollywood : des raretés splendides pour les amateurs. Un court résumé de la carrière de ce maître, idolâtré par Steven Spielberg, Tim Burton ou Joe Dante (Gremlins), complète ce joyau édité par Carlotta.

Claude Chabrol : suspense au féminin

Un coffret de cinq films conjugués au féminin de Claude Chabrol qu’on appelait le Hitchcock français. Cinq thrillers où un quotidien à priori banal devient le cadre de drames intimes aux couleurs de faits divers et d’études de mœurs. L’Enfer (1994) avec François Cluzet et Emmanuelle Béart, La Cérémonie (1995), avec Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire, Rien ne va plus (1997), avec Michel Serrault et Isabelle Huppert, Merci pour le chocolat (2000), avec Isabelle Huppert et Jacques Dutronc, enfin La Fleur du mal (2002), avec Benoît Magimel et Nathalie Baye, composent ce florilège.

Une sélection bien choisie par l’éditeur Carlotta parmi les plus de cinquante films de Chabrol, où il filme sa passion pour les personnages féminins avec son art unique du récit et du portrait psychologique dans des drames de la vie de province, trompeusement endormie. Un livret d’Antoine de Baecque enrichit ce coffret, ainsi que de nombreux bonus faisant intervenir Chabrol, ses acteurs et actrices qui commentent leurs rôles et leur travail avec un cinéaste reconnaissable entre tous.

François Truffaut : la passion cinéma

Proche de Chabrol, l'on retrouve François Truffaut en huit films, dont certains sont parmi ses plus personnels : La Mariée était en noir, L’Enfant sauvage, La Sirène du Mississipi, Une belle Fille comme moi, L’Histoire d’Adèle H, L'Homme qui aimait les femmes, L'Argent de poche et La Chambre verte.

Le coffret DVD "François Truffaut - La Passion Cinéma". (Arte Vidéo)

Edité par Arte Vidéo, tous ces films sont pour la première fois disponibles en Blu-ray, agrémentés d'un livret inédit de 108 pages. Plus de trois heures de bonus donnent la parole à Truffaut, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau et Isabelle Adjani, et même Jean Renoir, référence majeure du cinéaste.

Parmi les Films rares, citons L’Enfant sauvage, sur l’enfant-loup de l’Aveyron (fait divers de 1797), et La Chambre verte, sur la passion quasi-nécrophile d’un veuf pour sa défunte femme. Ils tranchent par rapport à la filmographie plus conventionnelle de Truffaut : deux films étranges et envoûtants où il interprète le rôle principal.

Hammer Films 1970-1976 : sex and blood

Un tel coffret de sept films, tome 2 de la rétrospective Hammer, fer de lance de l’épouvante britannique de 1957 à 1976, aurait plus sa place pour Halloween qu’à Noël, mais les amateurs apprécieront. Edité par Tamasa, en combo DVD/Blu-ray versions restaurées, le coffret comprend Les Cicatrices de Dracula (avec Christopher Lee), Les Démons de l'esprit (avec Patrick Mc§Gee), Une fille pour le Diable (avec Richard Widmark, Christopher Lee et Nastasia Kinski dans son premier grand rôle), Les Horreurs de Frankenstein (avec Dave Prowse futur Dark Vador, qui vient de mourir), Dr Jekyll et Sister Hyde (version incroyablement moderne du roman de Stevenson), La Momie sanglante, et Sueur froide dans la nuit. Cinq de ces films sortiront en salles au printemps 2021.

Un livret avec documents, illustrations, photos et affiches (48 pages) et sept reproductions des affiches originales en cartes postales sont de jolis goodies. Les bonus sont particulièrement passionnants grâce à l’érudition de Nicolas Stanzick, qui commente cette sélection de films représentatifs de la fin d’une ère, celle du fantastique gothique qui fit la gloire de la Hammer, et qui connaît ici son chant du cygne, tout en tirant son épingle du jeu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.