Un documentaire retrace l'importance de la religion dans la vie de Robert Schuman, l'un des pères de l'Europe

Le film "Robert Schuman, l’homme des frontières", commandé par le diocèse de Metz, raconte le long cheminement de vie de Robert Schuman (1886-1963), entre ses racines mosellanes, sa foi catholique et son parcours engagé dans la construction européenne. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
"Robert Schuman l'homme des frontières", la vie de l'un des fondateurs de l'Union Européenne, racontée dans un documentaire (France 3 Grand Est)

C'est avec Jean Monnet l'un des pères fondateurs de l'Europe. Robert Schuman (1886-1963) propose, le 9 mai 1950, la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (Ceca), permettant la réconciliation franco-allemande et la fondation d’une Europe unie.

Le documentaire Robert Schuman, l’homme des frontières, commandé par le diocèse de Metz, raconte comment la religion catholique a influencé la vie et les décisions politiques de cet homme discret.

Documentaire Robert Schuman

Un héros très discret

Réalisé par Nadège Kieffer et Christine Martin, le documentaire Robert Schuman, l’homme des frontières est le fruit d'un travail de près d'un an sur l'un des pères de l'Europe. Une façon de célébrer cet homme méconnu très attaché à la ville de Metz. "Souvent, cette grande figure de l'Europe est vraiment oubliée même des Mosellans, on a voulu montrer l'homme qu'il était en dehors de ses engagements politiques", rapporte la réalisatrice Nadège Kieffer. 

Le film de 52 minutes donne la parole à huit témoins pour retracer le parcours du premier président de l'assemblée européenne. "Une première partie sur les racines européennes de Robert Schuman, une deuxième partie sur sa foi catholique et comment elle a imprégné toutes ses décisions, et une troisième partie sur les différentes responsabilités politiques au fil de sa carrière", souligne Christine Martin.

Robert Schuman le religieux

Au-delà de l'organisation de l'Union Européenne, cet acte fondateur de la création de l'Union Européenne est également marqué par une construction globale des institutions : les collectivités, les écoles, les citoyens... et même l'Église qui porte un intérêt particulier au projet européen de paix et de réconciliation.

Cette date mémorable du 9 mai 1950 fait suite au long cheminement de vie de Robert Schuman, entre ses racines mosellanes, sa foi catholique et son parcours engagé. Le documentaire souligne l'omniprésence discrète et l'importance de la religion dans la vie de Robert Schuman. "Le catholicisme est la colonne vertébrale de Robert Schuman, quand il s'engage en politique il le fait comme un vœu religieux, certains disent de lui qu’il est resté un moine laïque toute sa vie", détaille Ghislain Knepper, auteur du livre Robert Schuman, la politique pour vocation.

Tout au long de son existence, cet homme pieux a construit son projet sur ses croyances. En juin 2021, le pape François déclare Robert Schuman vénérable. Ce statut de vénérable lui permet de franchir un nouveau seuil dans la hiérarchie catholique. En effet, la décision de déclarer une personne vénérable par le Pape ouvre la voie à la possible béatification puis, peut-être, à la reconnaissance de sa sainteté.

Robert Schuman, l’homme des frontières est diffusé sur la chaîne YouTube de KTO du 9 au 14 mai 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Documentaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.