Cet article date de plus de huit ans.

Costa-Gavras, invité d'honneur du Festival du cinéma de Compiègne

Le 12e festival du film de Compiègne s'achève le 11 novembre. Pendant 8 jours, l'événement a exploré l'histoire européenne du XXe siècle avec Costa-Gavras comme invité d'honneur. Le réalisateur engagé a souvent dénoncé les injustices dans ses films.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (DR)
Cette année, le Festival a invité le réalisateur engagé Costa-Gavras dont l'oeuvre se nourrit de nombreux événements historiques. En 1967, il dénonce la dictature grecque en adaptant Z. Le film a remporté plusieurs prix, notamment au Festival de Cannes. Avec l'Aveux, le réalisateur donne une couleur nettement politique à son cinéma en s'opposant au régime stalinien. Un sujet grave pour dénoncer les injustices : c'est ll'objectif du réalisateur, bien plus que son militantisme pur et simple. 

L'interview de Costa-Gavras au Journal de France 3
En 1974, il retrace avec Section Spéciale la création par le gouvernement de Vichy d'une cour spéciale pour juger et condamner les résistants. Hanna K en 1983 prend position en faveur des Palestiniens dans leur conflit avec Israël. En 2002, le cinéaste renoue avec un drame historique : Amen interroge les relations entre le Vatican et les Nazis. Tous ces films ont été diffusés dans le cadre de ce festival.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.