Cet article date de plus de quatre ans.

Cinéma : sortie en salle de l'attendu "120 battements par minute"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Cinéma : sortie en salle de l'attendu "120 battements par minute"
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi sort en salle le film "120 battements par minute". Ce film qui retrace l'épopée des militants d'Act Up avait bouleversé le dernier Festival de Cannes. Au milieu des années 1990, le Sida se propageait à vitesse grand V dans l'indifférence générale.

Une séquence replonge le spectateur dans la période de l'urgence. Parler vite et agir vite pour faire passer les messages, dans ces années 1990, années hécatombes pour les malades du sida. 120 battements par minute racontent cet activisme effréné chez les militants d'Act Up. "Quand il n'y a pas une intégration, une prise en charge de la part de la société, on est condamné à être que ça. Quand il dit 'je suis que séropo', ce n'est pas son choix. C'est l'endroit, où il s'est retrouvé dans cette période de l'histoire", indique Nahuel Perez-Biscayart, acteur.

Actions spectaculaires

La renommée d'Act Up est venue de ses actions spectaculaires comme un miroir de la violence sociale contre les malades. Le film de Robin Campillo fait ici l'effet d'un documentaire. Act Up c'était aussi ces centaines de corps étendus sur les Champs-Élysées. Des militants simulant la mort. Au Festival de Cannes, 120 battements par minute a suscité l'émotion et décroché le grand prix du jury. Un film dédié aux malades déjà disparus ou à ceux qui luttent encore.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.