Cinéma : "Patients", quand la vie l'emporte sur le handicap

Il sort en salles mercredi : le film "Patients" raconte le combat d'un jeune homme pour retrouver l'usage de ses jambes après un accident. Servie par de jeunes acteurs magnifiques, cette histoire vibrante et percutante est celle de Grand Corps Malade. 

Les deux co-réalisateurs, Mehdi Idir et Grand Corps Malade, entourés de leurs cinq jeunes acteurs
Les deux co-réalisateurs, Mehdi Idir et Grand Corps Malade, entourés de leurs cinq jeunes acteurs (Eddy Brière / 2016 Mandarin Production - Kallouche Cinéma - Fimalac - Gaumont)

Pour Ben, la vie se résume à peu de choses. Une passion, le basket. Et un accident bête, un plongeon dans une piscine vide. Partiellement paralysé, le jeune homme, incarné par Pablo Pauly, se retrouve propulsé dans un monde qu'il ne connaît pas et redoute : celui de la rééducation. Jamais larmoyant, le film Patients, qui sort mercredi 1er mars dans les salles obscures, raconte le combat quotidien d'un jeune homme à la recherche du moindre progrès.

Ce huis clos en centre de rééducation fut en réalité celui de Fabien Marsaud, devenu depuis Grand Corps Malade, il y a près de vingt ans. Comme dans le livre qu'il a écrit, tout dans son film - réalisé avec son vieux compère Mehdi Idir - est authentique, personnages comme anecdotes : les infirmiers gentils mais parfois pénibles, les insultes entre potes, les soirées improbables, les joints fumés dans un coin à l'abri des regards.

Notre volonté absolue était de ne pas faire un film glauque ou pathosFabien Marsaud, alias Grand Corps Malade

Grand Corps Malade et Mehdi Idir : "Il naît de ces situations-là un humour assez fort, très corrosif"
--'--
--'--

Sérieux et léger à la fois, émouvant et drôle, Patients est aussi servi par une bande de jeunes acteurs impeccables : Pablo Pauly, Nailia Harzoune, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly et Franck Falise entre autres. Pour Pablo Pauly notamment, cela "fait du bien aux gens d'entrer dans un monde qu'ils ne connaissent pas et de s'apercevoir que ce n'est pas triste !" Sans pathos, mais simplement avec humanité. Ou quand un film, à son niveau, peut aider à changer son regard sur l'inconnu.

"Patients" : un film plein d'humanité, drôle et finalement universel
--'--
--'--

Patients, de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, avec Pablo Pauly, Nailia Harzoune, Soufiane Guerrab. En salles le mercredi 1er mars.