Cet article date de plus de deux ans.

Cinéma : My Lady, un film humaniste

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Cinéma : My Lady, un film humaniste
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le film "My Lady", sort mercredi 1er août en salles. Le film raconte le destin d'un juge pour enfant, confronté à un choix très délicat sur le sort d'un enfant malade.

My Lady, "madame" en Français, c'est le nom du juge des affaires familiales en Angleterre (Royaume-Uni). Elle tranche des affaires ordinaires, mais cette cour peut aussi, en appel, se saisir de cas plus délicats sur le plan éthique. Un travail éprouvant. "Je pense que ce qui m'a vraiment touché dans ce projet, d'après les recherches que j'ai faites, c'est la situation de ces femmes qui sont juges des affaires familiales. Mon dieu, quel travail, quelles vies", explique Emma Thompson, la comédienne qui incarne la juge.

Un film tiré d'un roman à succès

Mais une affaire va bouleverser la vie du personnage joué par Emma Thompson. Les parents d'Adam, un garçon qui souffre d'une leucémie, refusent qu'il reçoive une transfusion sanguine en raison de leur foi : ils sont témoins de Jéhovah. La famille se bat contre l'hôpital, favorable à la transfusion, mais la juge va tenter de convaincre le jeune homme. Le film est tiré d'un roman à succès de l'auteur britannique Ian McEwan, The Children Act. C'est le nom d'une loi obligeant les juges à statuer dans l'intérêt supérieur des enfants. Le film sort mercredi 1er août en salles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.