"Les Éblouis" de Sarah Suco, plongée au cœur d'une communauté religieuse sectaire

Premier film de Sarah Suco, une comédienne passée à la réalisation, "Les Éblouis" s'est inspiré de son histoire personnelle, une enfance passée avec sa famille au sein d'une communauté religieuse sectaire.

France 2

C'est l'histoire d'un combat : celui de Camille, une jeune fille de 12 ans embrigadée peu à peu avec ses parents dans une communauté religieuse. Prières, chants, rituels de groupe rythment les journées de cette famille nombreuse. À la tête de la communauté, il y a un homme : le berger, un gourou qui tente de priver l'adolescente de sa liberté. Pour son premier rôle au cinéma, Céleste Brunnquell crève l'écran.

Plus de 60 000 enfants seraient élevés en milieu sectaire

"Elle ne peut pas se développer comme les autres enfants de son âge qui ont des histoires normales. Elle a dû prendre en maturité beaucoup plus vite que ses amis", explique la jeune comédienne. Cette jeunesse tourmentée est celle de la réalisatrice, qui a passé dix ans sous l'emprise d'une secte avant de pouvoir s'en échapper. "Quand je suis sortie à 18 ans, je ne savais pas qui était Michael Jackson", avoue la réalisatrice Sarah Suco. En France, plus de 60 000 enfants seraient dans un milieu sectaire. Les Éblouis sort en salles mercredi 20 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Eblouis.
Les Eblouis. (© PYRAMIDE DISTRIBUTION)